Vidéo : Un rappeur américain sauve une adolescente d’une agression sexuelle et devient un ‘héros’ national

Kenza Soulaymani

Par le 17 novembre 2016 à 13:14

dont-touch-her-again

La scène se passe dans un bus. lorsqu’un homme a tenté d’agresser sexuellement une jeune adolescente de 15 ans, Moise Morancy, 21 ans, a observé la scène et sans réfléchir s’est jeté sur l’agresseur en hurlant « NE LA TOUCHE PLUS JAMAIS ! ». Immortalisée par un témoin après l’altercation, la vidéo est rapidement diffusée sur la toile avant de faire le tour de la planète. Elle a été vue plus de 1,5 million de fois.

« Je lui ai crié dessus tellement fort que le bus s’est arrêté et tout le monde nous a regardés. Je lui ai dit : ‘Yo négro, ne la touche plus ! ». Suite à la mise en garde, l’homme a voulu se jeter sur Morancy qui s’est défendu en mobilisant l’agresseur jusqu’à l’arrivée de la police. Interpellé, menotté puis relâché, Morancy raconte «Un des policiers m’a dit que j’étais un héros, il m’a confié qu’il avait deux filles et que s’il était à ma place, il aurait réagi de la même façon.» Suite à l’incident, Moise Morancy a sorti un single intitulé « Non c’est non » en soutien aux nombreuses femmes victimes d’agressions sexuelles dans les transports en commun.

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d’écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

Les oeuvres les plus bluffantes du Body-painting

10 types de voisins que tu trouveras dans un quartier marocain

13 habitudes que tu développes quand tes parents t'envoient de l'argent

12 expressions 100% marocaines dont la traduction est trop drôle

12 problèmes des jeunes du 21ème siècle

Messieurs, 10 raisons d’aller au gym TOUT DE SUITE

8 choses qu'on a appris sur la vie grâce aux films de Disney

Les 10 choses que seuls les élèves de l'école privée marocaine comprendront

[Alerte Talent] Découvrez ces 3 artistes marocains et leurs créations musicales

11 expressions marocaines incroyablement sexistes mais qu'on trouve normales