Vous souvenez-vous de ce prisonnier ? Découvrez sa nouvelle vie luxueuse

Kenza Soulaymani

Par le 3 janvier 2017 à 17:25

Vous souvenez-vous de Jeremy Meeks, ce prisonnier qui a soulevé du remous par son sex-appeal ? Voici une photo pour vous rafraichir la mémoire.

Après son arrestation en 2014, Jeremy Meeks, un californien de 32 ans à la gueule parfaite et au regard revolver, conquiert le coeur de la gente féminine qui lui décerne généreusement le titre du prisonnier le plus sexy au monde.

Après avoir purgé sa peine (27 mois), Jeremy a pu dénicher un gros contrat et c’est le cas de le dire. Un contrat de 30 000 euros a été signé avec la célèbre agence de mannequin « White Cross Management ». Les premiers clichés de sa campagne les a, lui même, dévoilés sur son compte Instagram.

Proud to be a part of the @muzikconnect family. Thank you for this opportunity @jasonahardi

Une photo publiée par JEREMY MEEKS (@jmeeksofficial) le

À en croire le New York Post, ce père de famille « roule aujourd’hui sur de l’or ». Sur son Instagram il exhibe fièrement ses biens. Dans l’une des photos on le voit poser devant son beau manoir et sa luxueuse Maserati. Vraisemblablement, son passage derrière les barreaux lui a été bénéfique.

Good to be home

Une photo publiée par JEREMY MEEKS (@jmeeksofficial) le

Kenza Soulaymani

Diplômée en journalisme et communication. Fervente admiratrice de la Grèce antique. Passionnée d'écriture et fouineuse de nature, je saurai dénicher pour vous le meilleur du net.

Les indémodables

15 bonnes raisons de rester célibataire

Découvrez en images les 14 sosies de célébrités à travers le monde

La fête de mariage marocaine, ce calvaire financier

11 célébrités qui nous rappellent qu'il n'est pas trop tard pour réussir

Quiz : Quel type de personne es-tu en soirée ?

En images 9 phrases que tout infographiste détesterait entendre

Le mini guide du Marocain pour survivre à l’automne en beauté

12 choses que tu fais pour prouver ton amour à ton smartphone

20 magnifiques clichés historiques du XXe siècle

Comment reconnaître une 'Drama Queen' ?