Vox Popolo : le médiateur politique web

Par le 30 août 2012 à 16:30

Et si les citoyens devenaient des parlementaires via le web, une sorte d’hémicycle ouvert à tous les marocains où il n’y aurait pas besoin d’être élu?

C’est l’idée d’un jeune marocain étudiant chercheur en informatique théorique, Ilyas Bakouch, qui concrétise le concept avec  www.voxpopolo.com, un site web qu’il définit comme une sorte d’agora (place publique) où chacun peut proposer une mesure qu’il juge indispensable à sa ville.

La mesure une fois publiée par l’internaute, sera soumise à un vote et celle recueillant le plus de votes, sera transmise via un communiqué de presse, de sorte à ce que les responsables politiques puissent en prendre connaissance.

Pour le moment le site vient d’être lancé et recueille déjà des propositions pour des villes du royaume notamment Rabat et Fez.

Voxpopolo est peut être la solution à un militantisme pacifique où les citoyens pourront adresser leurs doléances tout en restant derrière leurs écrans.

L’heure est désormais à la démocratie efficace, la démocratie du web.

Etudiante en expertise comptable, Lina CHEQROUNI est une férue d’économie et de politique européenne. C’est au lycée qu’elle tombe amoureuse du monde de l’actualité et du journalisme en participant à la semaine de la presse et des médias. Traitant les sujets d’actualité allant des plus insolites aux plus sérieux, ses articles portent sa signature avec un jeu de mot final, apportant une touche décalée et humoristique à l’information.

Les indémodables

17 mots que seuls les vrais R’batis peuvent comprendre

Mon beau Riad : Petit voyage à Marrakech pour découvrir 11 riads qui envoient du lourd

8 bonnes raisons de ne jamais se remettre avec son ex

Quiz : Quel type de frère/soeur es-tu ?

7 signes qui font de toi quelqu'un de bordélique (ou ness)

10 films de mystère qu'aucun Marocain ne doit rater

14 'klimates' qu'on adore rendre mignonnes

Ces 10 fois où l'architecture islamique nous a éblouis

15 types de personnes dans une photo de groupe

Tu sais que tu vis seul(e) à l'étranger quand…