fbpx
Uber

12 sentiments qui nous traversent lorsqu’on cherche une place de parking

Cet article vous est proposé par

Le cauchemar de tout conducteur est de ne pas réussir à trouver une place de parking. Cette phobie est à la traine de devenir une maladie à part entière. Au Maroc, et particulièrement Casablanca, où les bouchons font désormais partie du quotidien, trouver une place pour garer sa voiture relève de l’impossible. On y arrive, tout de même, qu’après être passé par ces 12 états d’âme que voici :

Publicité

1. L’espoir et l’optimisme

Tu arrives peinard, tu es convaincu qu’il y a une petite place pour toi qui t’attend quelque part jusqu’à ce que…

Publicité

2. L’incertitude

C’est parti pour un second tour ! Tu te dis que tu n’as peut-être pas fait très attention et que t’es sûrement passé devant.

3. Le début de la déception

Oui, là encore tu te dis que tu n’auras pas de place de libre juste devant ton bureau et que tu vas devoir faire un peu de marche.

4. L’angoisse

Une autre voiture emprunte la même rue que toi et oui, tu es dérangé parce que tu as de la concurrence.

5. La frustration

Une deuxième voiture est également en quête d’une place. Là, c’est la tension qui monte. Tu ouvres grand les yeux pour ne pas te faire avoir.

6. La déraison

Ton esprit se met à la recherche d’éventuelles solutions qui, au final, ont la même issue : La FOURRIÈRE ! Alors, tu te calmes et tu prends ton mal en patience.

7. La montée du stress

Là, la patience s’épuise. Tu éteins le poste radio et tu ouvres la fenêtre parce que oui, les bouffées de chaleur sont de plus en plus fortes.

8. L’épuisement moral

C’est à ce moment où tu te remets en question « pourquoi ça n’arrive qu’à moi ? Je ne demande qu’une place de parking ! »

9. La désillusion

… soudain, un soulagement t’envahit lorsque tu aperçois de loin une petite place vide. Tu arrives, et SURPRISE ! C’est une punto qui y est confortablement bien installée (avec tout l’espace).

10. La colère

Tu es au bout de ta vie, tu descends de ton véhicule et tu vas extérioriser ta colère sur le gardien qui n’a absolument rien à voir dans l’histoire.

11. La délivrance

Hallelujah ! Béni soit Dieu. De loin, tu vois s’allumer les feux arrière d’une voiture parquée. Tout content, tu mets le clignotant et tu te colles à elle pour signifier à tout le monde que cette place est désormais la TIENNE.

12. Schadenfreude

Finalement parqué, tu passe au stade « méchanceté gratuite ». Tu descends de ton véhicule et tu jubiles lorsque tu vois ces pauvres conducteurs qui peinent à trouver une place. Après avoir parqué ta voiture, tu restes à côté juste pour répondre « Ah non, je viens tout juste d’arriver » à un conducteur qui te ressemblait quelques secondes avant.

Les indémodables

Quiz : Connais-tu réellement les dessins animés de notre enfance ?

Voici comment détecter un client relou, plein de machakils, au restaurant

7 raisons pour lesquelles tu devrais profiter de tes parents

Ces techniques de 'techtar' connues de tous les Marocains

7 signes que vous êtes bien au fond de la vie d'adulte

8 légendes urbaines totalement fausses

9 des prénoms Marocains difficiles à porter à cause d'une chanson

Quiz : Quelle célébrité marocaine es-tu ?

Pavillon Bleu 2019: Voici les plages marocaines les plus propres pour cet été

12 lions de l'Atlas qui ont changé de clubs cette saison