fbpx

30 ans plus tôt, les universités marocaines avaient tourné le dos à Moncef Slaoui

Par le 15 mai 2020 à 19:28

On ne le présente plus, Moncef Slaoui, l’ancien président de GSK, est récemment devenu le chef de l’équipe chargée de développer un vaccin contre le Covid-19 aux États-Unis.

Publicité

Cependant, avant d’être sous les feux des projecteurs et être reconnu internationalement, saviez-vous que les universités Marocaines lui avaient tourné le dos, une trentaine d’années plus tôt ?

Publicité

En effet, selon un spécialiste de la biologie moléculaire, Dr Kamal El Messaoudi, lorsque Moncef Slaoui était revenu de Belgique avec son doctorat en poche, il avait eu une expérience assez décevante dans son pays d’origine.

Sur Facebook, l’histoire a été partagée par El Messaoudi, qui n’est autre qu’un ancien collègue du chercheur maroco-américain.

C’est en 1986, à l’université de Bruxelles que les deux anciens collèges s’étaient rencontrés. Il raconte que dans les faits que le Dr. Slaoui lui avait confié à l’époque, le docteur maintenant reconnu par tous n’avait pas bien été accueilli au Maroc.

À l’obtention de son doctorat, Moncef Slaoui est revenu au Maroc avec la bonne intention d’apporter de la valeur à son pays. Il était conscient que son savoir scientifique pouvait être d’une grande utilité pour le Royaume, et il n’avait pas tort…

Lorsqu’il était supposé donner une présentation à la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, sa présentation précédemment approuvée et programmée par un membre de la faculté pour une date précise, a été annulée sans aucune raison valable.

Pas de chance, le Dr. Slaoui n’abandonnera pas pour autant et se tournera cette fois ci vers la faculté de médecine de Casablanca. Pire encore, sa demande sera restée sans réponse et le Dr. n’a jamais eu l’occasion de transmettre son expertise. Cela causera une déception inévitable pour le Dr. Slaoui, qui avait vraiment envie de partager son savoir.

Heureusement, Moncef Slaoui n’a jamais baissé les bras et il a réussi a accomplir énormément de choses ! Dans un autre article, on vous détaille son parcours.

Morale de l’histoire : ne jamais baisser les bras.

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 types de personnes qu'on rencontre tous le jour de Aid El Adha

Dure la vie d'un 3echa9 mellal, la preuve en 10 points

Chronique d'une diabétique marocaine : Ma vie après la diagnostic

10 choses inavouables que l'on fait tous sur les réseaux sociaux

Tu sais que tu as un estomac fragile quand...

22 choses que vous ne saviez peut-être pas sur l'amour

Ce qui t'arrive quand tu vis seul(e) pendant le Ramadan

7 faits à propos de votre hygiène à connaître absolument

5 choses que vous ne connaissez peut être pas sur le Bacha Coffee

Les 10 bouteilles d'alcool les plus chères au monde