fbpx

6 choses qui font la force de ‘Derb Ghellef’

Par

Derb Ghellef, DG, Caverne d’Ali Baba… qui d’entre vous n’a jamais été en admiration devant ce bazar de l’informel qui fait plus rêver que l’Apple Store de la 5ème avenue à New York, qu’un magasin de jouets à Disney Land Paris ? Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui font leurs courses à DG, achètent leur nouvelle TV à DG, changent de téléphone à DG…

Publicité

*DG ne signifiant pas Dolce & Gabanna mais Derb Ghellef. (rires)

1. À la sortie du dernier iPhone, tu n’as pas besoin de faire la file

Il y est déjà le lendemain, mais à un prix dépassant l’imaginaire !

Publicité

2. Sinon, tu peux faire une reprise avec ton ancien téléphone

BLANE.COM

3. Tu peux tout trouver sur place et à prix défiant toute concurrence

Une coque d’iPhone à 40 dirhams, des baskets à 50 dirhams, des lunettes de soleil à 20 dirhams… bref, c’est la caverne d’Ali Baba !

4. Plus loufoque encore… il serait possible de louer un téléphone

Oui oui, louer un téléphone et payer une traite par mois.

5. La taxe ? C’est quoi ça…

#TAXFREE

6. Il y a en plein milieu de DG un Samsung Store

Qui vient défier toute la concurrence autour !

Blogueuse dans l'âme, mais aussi très active sur les réseaux sociaux, je serai votre Super Buzz Woman en toutes circonstances. J’utiliserai ma curiosité à bon escient afin de vous offrir le meilleur du web. Because WELOVEYOU !

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Voici nos 5 bons plans pour la Saint-Valentin

Il n'y a pas si longtemps, le Maroc c'était ça...

Comment j'ai réussi à faire du Meal Prep malgré mes horaires de malade ?

15 émotions que les gens qui n'aiment pas l'hiver ressentent en ce moment

13 habitudes que l'on développe avant l'arrivée du salaire

La preuve en photos que vos parents avaient beaucoup de style

Omar Arojor, cet artiste peintre marocain "incognito" au visage masqué

14 types de filles bourrées en soirée

Pour tout Marocain, le ftour est le meilleur moment de la journée

Photos : Il était une fois la station Sidi Harazem, un patrimoine moderne marocain en danger