À Casablanca, des individus volent 45 millions de centimes sous la menace de l’arme blanche

Par le 29 décembre 2020 à 13:45

Une affaire avec vol et violence vient d’éclater à Casablanca. Les autorités de la ville blanche viennent d’interpeller trois personnes dont un multirécidiviste, pour leur implication présumée avec un réseau criminel actif « dans le vol avec violence et sous la menace de l’arme blanche. »

Publicité

Selon les informations rapportées par la MAP qui cite un communiqué de la DGSN, « les services de la sûreté nationale s’étaient intervenus pour mettre en échec une tentative de suicide du suspect principal dans une zone côtière à Casablanca. »

Publicité

Le mise en cause a mis le feu volontairement « à une voiture appartenant à son épouse, alors que ce véhicule est soupçonné d’être utilisé dans des opérations de vol avec violence, dont une a visé une unité industrielle aux alentours de Casablanca où les voleurs ont mis la main sur une somme de 45 millions de centimes. »

Les autres personnes, âgés entre 29 ans et 40 ans, impliquées dans cette affaire ainsi que d’autres opérations de vol par effraction et sous la menace de l’arme blanche, ayant ciblé des entreprises commerciales et des cafés, ont également été interpellées.

Deux voitures et des sommes d’argent soupçonnées de provenir de cette activité criminelle ont été saisis dans le cadre de l’enquête.

Les mis en cause sont actuellement en garde à vue.

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

On vous dit tout sur le "Bore-Out", ce mal lié au travail

Les 16 endroits les plus inouïs de la planète

7 personnages et histoires dont nous avions peur quand nous étions petits

Les 7 meilleures prestations des Lions de l'Atlas : retour sur le parcours de l'équipe nationale de football

Mon beau Maroc : Ouarzazate, le désert hollywoodien

7 étapes par lesquelles tu passes quand tu craques pour quelqu'un

6 bonnes raisons de ne jamais appeler sa fille 'Meryem'

L'école publique marocaine en 12 points

6 bonnes raisons d'aller voir "Papicha"

6 choses que seules les filles qui adorent le maquillage comprendront