fbpx

Après la fermeture de son institut, El Mehdi Meniar devrait payer 3 millions de dirhams

Zineb Alaoui

Par le 31 janvier 2019 à 12:23 - 472 réactions

Alors que les autorités locales de Casablanca viennent de lui fermer son institut privé ainsi que ses annexes, El Mehdi Meniar serait pointé du doigt par la direction générale des impôts (DGI). 

Instagram – El Mehdi Meniar

Selon Le Site Info, qui cite une source autorisée, le « professeur miracle » n’aurait pas réglé « ses derniers impôts, qui sont estimées à 3 millions de dirhams. »  La DGI compte s’attaquer au dossier du jeune marocain, qui est dans la tourmente et risque une lourde sanction, s’il ne règle pas ses impayés ».

Pour rappel, le Ministère de l’Education nationale de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique avait récemment publié un communiqué officiel, dans lequel il indique que « dans le cadre des opérations de suivi et de contrôle effectuées par les commissions provinciales mixtes des établissements privés et des centres d’enseignement de langues dans différentes régions, les autorités locales ont fermé  « l’Institut El Mehdi Meniar » ainsi que ses annexes, suite au manque d’autorisations requises délivrées par le département de tutelle ».

Zineb Alaoui

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Les indémodables

Les 11 métiers qui n'existent plus

Ces 10 acteurs qui ressemblent physiquement à leurs personnages historiques

Top 10 des meilleurs joueurs de Poker au monde

Playground: Les cours de récréation des écoles à travers le monde

15 choses que toutes les filles doivent faire pendant l’été

13 habitudes que nous avons et que les plus âgés ne comprendront jamais

Si tu as regardé 21 de ces 26 dessins animés, tu as grandi au Maroc entre 1990 et 2015

12 choses qu’un 'me3gaz' sait très bien faire

8 photos choquantes de papas irresponsables

Découvrez les CV les plus originaux jamais vus