fbpx

Après la polémique, Sofia Taloni s’excuse auprès de la communauté LGBT au Maroc

Par le 18 mai 2020 à 18:16 - 157 réactions

Sofia Taloni, de son vrai nom, Naoufal Moussa, avait récemment déclenché un véritable scandale contre la communauté LGBT au Maroc.

Publicité

Souvenez-vous, un live de Sofia avait poussé ses abonnés et sa communauté à télécharger des applications de rencontres pour lyncher et harceler les homosexuels.

Publicité

Selon bladi.net, Sofia a tenu à réagir après la polémique avec une vidéo publiée sur les réseaux sociaux ce vendredi 15 mai dans laquelle elle assure que son intention était juste de « normaliser l’homosexualité au Maroc », afin que la communauté LGBT soit acceptée de tous.

Le transexuel a annoncé qu’il voulait que les marocains « considèrent les homosexuels comme l’homme ou la femme d’à côté » en mettant fin au fantasme de savoir leur identité. 

Cependant, volontairement exposer l’identité de ces personnes n’est pas une solution pour autant…

L’affaire avait fait beaucoup de bruit, même au niveau international puisque le journal américain New York Times avait publié un article sur le traitement de la communauté LGBT au sein du Royaume…

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

7 films à voir absolument sur Netflix

13 choses que toutes les filles 'girly' ont en commun

9 inventions qui vous faciliteront la vie

6 choses (non dégueulasses) à savoir sur le pipi

Tout ce que tu ressens quand tu passes ton dernier jour à l'université

16 choses qui t'arrivent quand tu es le seul à ne pas jouer à Pokémon GO

Mesdames, pour vous, 10 bonnes raisons d'aller au Brésil cet été

Incroyable mais vrai : Ian Francis, ou l'homme qui a échappé à la mort 27 fois 

Mesdames, voici 7 choses que vous devez savoir sur votre partenaire marocain

17 mots que seuls les vrais R’batis peuvent comprendre