fbpx

Arrestation du directeur du Sofitel Marrakech et du gérant de sa boîte de nuit

Par le 5 janvier 2021 à 14:56 - 612 réactions

Les fêtes de fin d’année n’ont pas de tout été repos pour les autorités à Marrakech. Dernier fait marquant en date, une descente policière d’envergure a eu lieu dans la boîte de nuit “So” appartenant à l’hôtel Sofitel de la ville ocre, la nuit du réveillon, entre le jeudi 31 décembre et le vendredi 1 janvier.

Publicité

L’établissement en question n’a pas respecté la décision de fermeture imposée par les autorités pour limiter la propagation liée à la pandémie du coronavirus. 70 personnes (étrangers et Marocains) se trouvaient sur les lieux pour fêter la fin d’année, précise le site d’information arabophone Alyaoum 24. 

Le gérant de la boîte de nuit a été interpellé lors de la descente policière la nuit de la fête en question. Le directeur du Sofitel Marrakech a été arrêté le lendemain pour non-respect des mesures sanitaires. Selon la même source, la justice a reproché aux deux mis en cause de ne pas avoir respecté le couvre-feu nocturne (agissant de 21 heures à 6 heures du matin).

Publicité

Les deux hommes, présentés au tribunal de première instance de Marrakech ont été relâchés, contre une caution.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Tu préfères la pluie à chmicha et on peut comprendre pourquoi

6 choses qui te passent par la tête quand tu es une fille et que tu décides de voyager

3 animés les plus populaires au monde et pourquoi ils ont autant de succès ?

Découvrez Animalkom, le nouveau domaine animalier qui allie services et accueils premium pour chiens et chats

18 personnes typiques que tu rencontres à la fac

9 mots Marocains super bizarres

10 avantages de vivre à Marrakech

Celui qui crie « Fik jou3 ? Fod.ma » devient nouveau meme des Internets

Les 9 fautes de français les plus communes

11 galères de voisinage qu'on a tous vécues