fbpx
CTM

Casablanca il y a 100 ans, c’est ça…

Cet article vous est proposé par - 584 réactions

Casablanca ou Dar El Beïda, capitale économique du Maroc mais surtout une ville qui ne cesse de grandir et de s’imposer comme la locomotive de la force financière et industrielle mais surtout comme l’une des villes les plus importantes de l’Afrique et les plus densément peuplées.  Casablanca est sans contexte une ville attirante et animée qui regorge d’attractions touristiques et où il fait bon vivre.

Et si on revenait à Casablanca d’il y a 100 ans ? Vous l’avez compris… Dans cet article, on vous embarque dans un voyage à travers le temps pour découvrir à quoi ressemblait Dar El Beïda, il y a longtemps. Et on vous le dit… Les lieux ont complètement changé et vous allez découvrir une Casablanca très différente…

Prêts pour la promenade nostalgique?

1. Casablanca sous un angle général…

Oui, Dar El Beida était bien différente de celle d’aujourd’hui…

Vue générale sur Casablanca, Casablanca, Maroc, décembre 1912, (Autochrome, 9 x 12 cm),
Stéphane Passet, Département des Hauts-de-Seine, musée Albert-Kahn, Archives de la Planète, A 1 086

2. Gare CTM en 1920

La CTM a bel et bien parcouru un long chemin depuis sa création…

3. Ancien siège de CTM à Brahim Roudani sur Casablanca

La Compagnie de transports au Maroc a été créée en 1919 et fête actuellement son centenaire.

4. Boulevard de l’Horloge

Et bienvenu à Bab Marrakech d’il y a 100 ans.

5. Rond Point Mers Sultan

Vous ne le reconnaissez sûrement pas…

6. Quartier de Bourgogne

Situé au centre-ouest de la ville, ce quartier a, depuis toujours, regroupé les petites maisons, les quartiers de différentes classes et de diverses époques.

7. Le marché central

Oui, il n y avait pas de tramway mais nous reconnaissons quand même cet endroit mythique de Casablanca.

8. Le théâtre municipal

Il a été inauguré en 1920 par le Maréchal Hubert Lyautey. Plusieurs grands artistes tels que Jacques Brel se sont produits dans ce théâtre mythique, sans oublier que Tayeb Saddiki, Mohamed Miftah, Touria Jebrane ou encore les Tagadda, Lemchaheb, Jil Jilala et Nass El Ghiwane, y ont fait leurs débuts.

Le théâtre municipal, Casablanca, Maroc, 9 juillet 1926, (Autochrome, 9 x 12 cm),
Georges Chevalier, Département des Hauts-de-Seine, musée Albert-Kahn, Archives de la Planète, A 50 065

9. La tour de l’Horloge et la place de France

La place des Nations-Unis, ça vous dit quelque chose ?

La tour de l’Horloge et la place de France, Casablanca, Maroc, 9 juillet 1926, (Autochrome, 9 x 12 cm),
Georges Chevalier, Département des Hauts-de-Seine, musée Albert-Kahn, Archives de la Planète, A 50 069 S

10. Le palais de Justice

Le palais de Justice, Casablanca, Maroc, 9 juillet 1926, (Autochrome, 9 x 12 cm),
Georges Chevalier, Département des Hauts-de-Seine, musée Albert-Kahn, Archives de la Planète, A 50 064 S

11. Le Boulevard de la Liberté

Un peu de nostalgie…

Le boulevard de la Liberté à la hauteur de la rue de Marseille, Casablanca, Maroc, 9 juillet 1926, (Autochrome, 9 x 12 cm),
Georges Chevalier, Département des Hauts-de-Seine, musée Albert-Kahn, Archives de la Planète, A 50 057 S

Les indémodables

13 moments les plus satisfaisants que tout Gamer connaît

Mon beau Maroc : À la découverte d'Al Hoceïma

8 choses qui passent dans la tête d'une fille lorsqu'elle porte une jupe

15 trucs que tu vis quand tu as la vingtaine mais que tu as 80 ans dans ta tête

Comment reconnaître une 'Drama Queen' ?

5 endroits paradisiaques pour sauter en parachute au Maroc

10 signes qu'il n'est qu'un beau parleur

Mon beau Maroc : Destination Chefchaouen

Tu sais que tu es un cinéphile quand...

Cette marque de t-shirts marocaine fait passer des messages poignants à travers des répliques provocantes