Ce courageux Marocain a voyagé dans 24 pays africains, avec 800 dirhams dans sa poche

Anas Hanine

Par le 11 août 2018 à 11:23

N’avez-vous jamais eu l’envie de tout quitter ? Faire vos valises et voyager, découvrir le monde autour de vous ?
Pour certains, voyager est juste un rêve. Pour d’autres, c’est un mode de vie. Othmane Zolati, 23 ans, originaire d’El Jadida a décidé de tout laisser tomber pour entamer un long périple en Afrique. A pied, à vélo ou en auto stop, Othmane a parcouru près de 300.000 Km en 4 ans. Voici son histoire:

 

 1. Préparation pour le voyage

Le jeune homme venait d’obtenir son diplôme une année de cela, son prochain plan était de réaliser son rêve de visiter de nombreux pays, mais il n’avait pas de quoi se payer un passeport, dont le coût ne dépasse pas 300 dirhams. Muni d’une détermination inébranlable, il a du occuper plusieurs postes comme porteur dans un chantier de construction, gardien de voitures et même loueur de parasols. Tout cela pour l’acquisition de son passeport, du matériel de voyage et les frais de visa mauritanien qui était la première étape de son voyage.

 

 

 2. Début du voyage… Marche, auto-stop et économie d’argent

La principale motivation de Othmane pendant son voyages était de faire durer le voyage le plus longtemps possible. Au début, il parcourait de longues distances en marchant et comptait sur l’amabilité de certaines personnes qui ont consenti à le transporter d’un point à un autre.  Pour couvrir ses charges, il proposait ses services partout ou il allait en échange d’un endroit ou dormir, sans oublier les petits métiers à gauche et à droite. il a déclaré dans un de ses posts Facebook: « Je vais apprendre beaucoup de métiers et essayer plusieurs professions dans un court laps de temps, c’est-à-dire que je ferai d’une pierre deux coups. »

 

 

 3. Au coeur du voyage .. travail comme pêcheur et serveur dans un café

Othmane n’a pas eu à travailler avant son arrivée au Sénégal, le manque d’argent commençait à se sentir. Sa détermination lui a permis de travailler avec des pêcheurs locaux, il gagnait entre l’équivalent de 15 et 20 dirhams par jour. Puis venait l’Etat du Mali, où il alternait entre serveur dans un restaurant et mécano, en Côte d’Ivoire, il essuyait des chaussures. En parallèle avec son voyage, il postulait dans les entreprises des pays qu’il visitait et s’est vu décrocher un poste en Côte-d’Ivoire. Il décide donc de s’y installer pour plus de 6 mois, le temps d’accumuler suffisamment d’argent pour acquérir ce dont il aura besoin pour compléter son voyage ( obtention des visas nécessaires…).

 

 

 4. En route vers Le Cap et galerie d’images retraçant son périple

Apres 4 ans d’expédition, Zolati est arrivé au terme de son périple, le Cap, au cœur de l’Afrique du Sud. Destination qu’il avait en tête depuis son départ. Pour sortir du lot, il décide d’organiser une exposition qui présentera des images qu’il avait prises des le jour de son départ.

 

 

Après avoir réalisé son rêve qui, rappelons le, a duré 4 ans, il est rentré au Maroc le 7 août.

 

Anas Hanine

Mon moteur dans la vie, c’est de contribuer à la bienveillance envers nous et entre nous. À l’aise avec les différences de cultures, j’ai à cœur de développer mes qualités et apprendre de nouvelles choses, notamment dans le domaine de l’amélioration de soi. La pensée positive m'est une vertu.

Les indémodables

5 bonnes raisons d'être une personne bordélique

15 villes Marocaines décryptées en infographie

15 signes qui font de toi un vrai Wydadi

12 excuses pour éviter un deuxième rencard

Pour favoriser l'apprentissage de l'arabe, cet artiste égyptien transforme les mots en dessins

12 choses que tu fais pour prouver ton amour à ta voiture

11 preuves que les dîners entre amis sont les meilleurs

10 caractérisques des femmes fortes... la Marocaine en fait partie

Ce que tu ressens tout au long des deux années de prépa

Top 16 des passeports les plus puissants au monde