fbpx

Ce photographe intercale des selfies ordinaires entre horreur et cynisme

Par

« Yolocaust », un terme qui se compose de « Yolo » et « d’holocauste », est le projet pictural d’un satiriste israélien du nom de Shahak Shapira. Installé à Berlin, cet artiste s’est tourné vers la photographie pour exprimer son exaspération face au non respect des gens qui s’affichent, audacieusement, le sourire jusqu’aux oreilles, au mémorial de la Shoah. Un lieu où le poids de l’Histoire exige la retenue et la décence.

Publicité

Le but étant simple, il s’agit de prendre des selfies trouvés sur les réseaux sociaux pour les fusionner avec d’autres photos cyniques prises en cette période obscure de l’Histoire. Le résultat chamboulera vos émotions.

Publicité

Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Publicité

Les indémodables

12 idées pour un enterrement de vie de jeune fille réussi

6 métiers du digital qui paient le mieux au Maroc

22 raisons pour lesquelles on déteste l'été

12 choses que tout jeune étudiant souhaiterait avoir gratuitement

Mon beau Maroc : Bin El-Ouidane, la perle bleue synonyme d'évasion

15 choses qui t'arrivent quand tu arrêtes le café pendant une journée

7 choses à savoir sur le chocolat

6 choses que vous ignorez probablement sur Hervé Renard

6 des plus belles terrasses panoramiques en plein coeur de la médina de Marrakech

5 raisons d'essayer la detox numérique