fbpx

Ce photographe intercale des selfies ordinaires entre horreur et cynisme

Par

« Yolocaust », un terme qui se compose de « Yolo » et « d’holocauste », est le projet pictural d’un satiriste israélien du nom de Shahak Shapira. Installé à Berlin, cet artiste s’est tourné vers la photographie pour exprimer son exaspération face au non respect des gens qui s’affichent, audacieusement, le sourire jusqu’aux oreilles, au mémorial de la Shoah. Un lieu où le poids de l’Histoire exige la retenue et la décence.

Publicité

Le but étant simple, il s’agit de prendre des selfies trouvés sur les réseaux sociaux pour les fusionner avec d’autres photos cyniques prises en cette période obscure de l’Histoire. Le résultat chamboulera vos émotions.

Publicité

Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Publicité

Les indémodables

DIY: des recettes simples pour croquer la vie à pleines dents

10 idées reçues sur le corps humain : Mythe ou réalité ?

Les 11 monuments qui se cachent dans le passeport Marocain

9 bonnes raisons de ne pas se tatouer le nom de son chéri sur le corps

10 bonnes raisons de ne jamais épouser une Marocaine

10 choses que seules les personnes nées en Décembre comprendront

7 tendances mode qui reviennent du passé

14 signes qui font de toi un accro aux séries américaines

9 choses que vous ne savez pas sur Gad Elmaleh

10 bonnes raisons d'adorer Rachid El Ouali