fbpx

Chiens errants au Maroc : L’abattage n’est PAS la solution

Par le 20 avril 2018 à 15:00

Depuis la nuit des temps, les chiens et l’Homme font d’excellents amis. Une amitié qui se brise quand il s’agit des chiens errants. Il est vrai que ces derniers représentent souvent une menace, ne bénéficiant d’aucun suivi sanitaire, ces chiens peuvent transmettre des maladies à l’Homme. Mais peut-on considérer l’abattage comme solution ?

Publicité

Partout dans le monde, l’abattage massif a démontré son inefficacité absolue et il est d’ailleurs déconseillé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Et pourtant des dizaines de milliers de chiens sont abattus chaque année au Maroc. Chose qui révolte diverses associations de protection des animaux, qui font un effort fou de sensibilisation contre ce crime. Et pas que, ces associations proposent plusieurs solutions dont remplacer les fourrières par des refuges qui répondent aux standards internationaux. Ou même la stérilisation des animaux errants.

Publicité

En ce qui concerne la loi marocaine, elle se contente de protéger les animaux domestiques, ainsi que le bétail, du fait qu’ils sont considérés comme une propriété.

L’opération ne dépasse pas le millier de dirhams par animal et ne manque pas d’avantages. Les animaux stérilisés deviennent plus dociles et moins agressifs tout en agissant comme gardiens chassant les autres animaux intrus. « Capturer, vacciner, stériliser, déparasiter et relâcher dans le territoire d’origine est la meilleure démarche scientifique, éthique et durable qui préserve doublement la santé humaine et animale« , affirme Dr. Jamali Yassine, médecin vétérinaire.

Ça coûte cher ? Pas vraiment. En effet, des pays comme la Turquie et le Mexique ont opté pour cette solution et affirment que la stérilisation coûte beaucoup moins cher à l’État que le massacre au fusil ou au poison.

L’arrivée de la délégation de la FIFA qui s’est rendue à Agadir cette semaine, ne fait qu’approuver la monstruosité de la situation, puisque pour paraître dans la meilleure image possible, les autorités auraient donc abattu, selon certaines sources, 40 à 50 chiens par nuit et cela depuis une semaine.

Suite aux récentes opérations, une pétition a été mise en ligne appelée “Stop au massacre des chiens errants”. Elle a déjà récolté plus de 20 000 signatures et c’est à notre tour d’en rajouter d’autres.

Gandhi l’a dit :  “On peut juger de la grandeur d’une nation par la façon dont les animaux y sont traités.”

Publicité

Les indémodables

Marrakech : 7 riads branchés qui vous feront profiter de l’authenticité de la Médina à moins de 200 dh

15 phrases qui te passent par la tête quand tu prêtes ta voiture à quelqu’un

10 réalités que toute personne qui a déjà vécu à l'étranger connaît

Les 10 aliments à consommer pour garder la forme

6 choses qu'on aime en Aïd Al Adha

Quiz : Connais-tu parfaitement Fès ?

Voyager sans Visa : Tunisie, pays d'Elissa, du Jasmin et de l'Harissa

Mon beau Maroc : Marrakech, l'autre visage de la Las-Vegas arabe

Les 11 monuments qui se cachent dans le passeport Marocain

Top 10 des paroles les plus tordues de la chanson marocaine