Crise dans l’éducation : le SNE affilié à la CDT annonce une grève de trois jours

Par le 20 novembre 2023 à 11:32

Publicité

La réaction mitigée du corps éducatif face à l’appel du secrétaire général du ministère de l’Éducation nationale à une réunion préliminaire avec les « syndicats représentatifs » pour un nouveau dialogue avec la commission ministérielle s’est concrétisée par une grève nationale déclenchée par le bureau national du Syndicat national de l’enseignement (SNE), affilié à la Confédération démocratique du travail (CDT), les 21, 22 et 23 novembre.

À l’origine de cette escalade, le SNE et la coordination nationale des enseignants du secondaire rejettent la décision qu’ils estiment arbitraire et illégale de déduire les salaires des enseignants pour les jours de grève. En réponse, ils entendent protester en refusant de compenser le temps scolaire perdu et prévoient d’intensifier leurs formes de lutte.

Publicité

Younès Firachine, secrétaire général du SNE affilié à la CDT, a clarifié que la grève de trois jours a pour objectif d’exprimer un rejet catégorique du statut unifié. Il a également souligné que le syndicat n’est plus disposé à des rencontres prolongées avec le ministère de l’Éducation nationale, préférant désormais dialoguer avec la commission ministérielle sous de nouvelles conditions.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

6 profils Marocains que l'on trouve sur Linkedin

5 faits historiques encore plus terrifiants que Game of Thrones

17 choses que seuls les gens qui aiment l'hiver comprendront

7 preuves que les Marocains et la drague font deux

15 signes que vous avez une vieille âme qui réside en vous

15 trucs que vous ne pouvez comprendre que si vous avez un frère jumeau

10 types de personnes que tu rencontres dans un mariage marocain 

Ces personnes "ordinaires" qui ont épousé des membres de la monarchie

Voici les 5 métiers les plus dangereux au monde

Quiz : À quel point es-tu une personne romantique ?