Des marocains revenus d’entre les morts donnent des détails sur ce qu’ils ont vu

Anas Hanine

Par le 7 août 2018 à 12:58

Y a-t-il une vie après la mort ? Que se passe-t-il quand votre cœur cesse de battre et que plus aucun signe vital n’est détectable dans votre cerveau ? Depuis toujours, la question ne cesse de torturer, diviser et rassembler les hommes. C’est aussi l’une des grandes questions existentielles auxquelles nous n’avons – et n’aurons probablement jamais – de réponse définitive, si ce n’est à travers la foi. De fait, dès lors qu’un mortel prétend détenir les clés de l’au-delà, il est suivi par les uns comme un messie et taxé de charlatan par les autres.

L’isthme signifie, du point de vue linguistique, une séparation entre deux choses différentes: la terre qui sépare deux mers ou deux fleuves; le verbe qui sépare l’humain et l’animal; ou la séparation entre le doute et la certitude. Du point de vue religieux, l’isthme est la vie démunie de chagrin ou des délices corporels dans le lieu où l’âme se libère du corps. C’est la vie dans l’isthme qui sépare la vie présente de celle de l’au-delà, une période d’attente qui a pour but de réunir les esprits et de les parfaire pour les préparer à entrer dans la vie de l’au-delà.

Bien que couvert de mystères, nous nous sommes décidés a ne pas limiter le sujet a une simple question existentielle et nous avons contacté des personnes ayant vécu une EMI (expérience de mort imminente) pour leur demander de nous raconter ce qu’ils avaient vu dans le tunnel et comment ils avaient géré leur retour dans « le monde des vivants ».

reussirmavie.net

 Une réalité et non pas illusion

La première histoire est celle d’une jeune femme marocaine nommée Assia Arfaoui, 21 ans, étudiante en école supérieure. Elle a été forcée de subir une opération à cause de la tuberculose, c’est a ce moment qu’elle fera l’expérience d’une EMI.

Assia, se souvient qu’elle avait reprit conscience pendant son opération deux fois, malgré l’effet de la sédation, et immédiatement après sa seconde sédation, elle ressenti une transition étrange de la dimension dans laquelle nous vivons tous, à une autre dimension, où ni temps ni lieu avaient effet. Il n’y avait ni terre ni ciel. Elle était debout, dans le vide, tout était blanc, et c’était vraiment réel et non pas le fruit de son imagination. D’autres personnes étaient présentes, elles n’avaient pas de corps humain, se rappelle Assia. Soudain, une lumière très blanche est apparue devant elle. Elle ressentait l’amour, la paix et la liberté absolue et d’autres sentiments en la présence de cette entité. Apres lui avoir posé des questions dont elle ne se rappelle plus, cette lumière mit devant elle un livre dont les pages s’auto-feuilletaient. Cette image a progressivement disparu laissant place au sentiment de douleur engendré par la cicatrice laissée lors de la chirurgie.

Autre expérience, cette fois-ci de Maria Bichera, une marocaine de 54 ans qui a dû faire une césarienne pour donner naissance à son fils aîné, et pendant le processus, elle sentait que son corps éthérique se séparait du corps organique, et va voir tout se passe dans ce monde du haut.

Mme Maria se rappelle qu’au cours de son opération, elle a été complètement séparée de son corps, le temps n’était plus un ressenti et elle arrivait a voir le monde réel à partir du haut. Elle voyait donc la confusion du personnel médical ainsi que le médecin pratique qui criait, en disant: « Nous sommes entrain de la perdre ». Elle essayait de les rassurer en leur disant qu’elle était avec eux, mais en vain. Un autre ressenti, celui de la paix intérieure et l’équilibre en elle-même,  un sentiment qui ne peut être décrit par des mots. Elle ne se rappelle pas de son retour a la vie réelle, mais elle est sure d’une chose: ce qu’elle avait vécu était bel et bien réel et non une fiction.

 

La religion dans tout ça

Les religieux pour leur part, ne considèrent pas l’EMI comme un miracle, mais la plupart d’entre eux ont affirmé qu’il est très possible. Pour comprendre ce point de vue, nous avons contacté Cheikh Waseem Yousef via e-mail, et il affirme que les vivants peuvent accéder a l’isthme, affirmant par la même occasion ce qui a été rapporté par nos témoins. L’âme peut voyager au monde de l’isthme dans deux cas: le sommeil ou la mort. Dieu autorise la rencontre entre les âmes des morts et des vivants dans le royaume de l’isthme, ce qui explique notre vision des personnes mortes dans un rêve. Il est signe de miséricorde de Dieu envers ses serviteurs en lui montrant ce royaume, lui donnant l’opportunité de réfléchir sur ces décisions et ses comportements pour les corriger.

 

C’est une fable

Pour traiter le sujet de tous les côtés, nous avons décidé de de voir ce qu’en pensaient les sciences humaines. Le Dr. Abdulqader Mana, spécialiste en sociologie, a partagé son avis sur cette question. Pour lui, l’humain ne peut pas voyager d’un monde vers un autre, il ne peut pas vivre dans un monde autre que le nôtre et revenir. Il dément ce qui a été rapporté par les personnes qui ont vécu ces expériences, ce serait le produit de leur imagination ou de la perception de leur inconscience. Ces scénarios sont façonnés à partir des croyances culturelles qui nourrissent le subconscient. Preuve, d’après lui, les expériences des asiatiques, dont les croyances diffèrentent des nôtres, ne relèvent pas de scènes semblable à celles des marocains. Tout cela aurait à voir avec l’inconscient seulement.

 

L’expérience de mort imminente est un phénomène qui ne date pas de notre siècle, mais qui connait un succès incroyable ces dernières années en raison des progrès technologiques en matière de réanimation.

 

Anas Hanine

Mon moteur dans la vie, c’est de contribuer à la bienveillance envers nous et entre nous. À l’aise avec les différences de cultures, j’ai à cœur de développer mes qualités et apprendre de nouvelles choses, notamment dans le domaine de l’amélioration de soi. La pensée positive m'est une vertu.

Les indémodables

20 signes qui font de toi un (vrai) Sciences Maths

Quiz : À quel point es-tu un véritable ”chtairi” marocain ?

20 situations que tu vis à cause d'un coup de soleil

Voilà comment reconnaître une Marocaine accro au rap

9 choses à savoir sur le parcours académique de la princesse Lalla Salma

À la découverte de Leila, la petite île à 200m des côtes du Royaume revendiquée par le Maroc

10 choses que tu ressens en pensant à la rentrée

10 habitudes qui vont changer avec l'arrivée du TGV au Maroc

Célibataire et heureux, c'est possible

12 fois où les traducteurs de séries ont sérieusement déconné