Donald Trump suspend l’immigration aux États-Unis

Par le 21 avril 2020 à 14:26

Donald Trump se montre depuis plusieurs semaines agacé par le confinement, qui empêche la continuité de l’activité du pays. Il a même posté des messages ces derniers temps, qui encouragent la révolte et la désobéissance civile contre les mesures prises par l’Etat démocrate, y compris le confinement.

Publicité

Cette fois-ci, le président américain a annoncé sur son compte Twitter, qu’il allait signer un décret pour suspendre temporairement l’immigration légale, et ce, en vue de protéger les emplois de ses administrés.

Publicité

Cependant, les travailleurs qui ont déjà obtenu des visas pourraient se voir interdire l’accès aux Etats-Unis

« En vue de l’attaque de cet ennemi invisible, et en plus du besoin de protéger les emplois de nos agréables citoyens américains, je vais signer un décret présidentiel suspendant  l’immigration aux Etats-Unis », annonce Trump sur son réseau préféré.

Notons que le nombre de cartes vertes livrées à des étrangers a chuté de 25 % en trois ans, passant de 618 000 en 2016, dernière année du mandat d’Obama, à 462 000 en 2019. Au cours de la même période, le nombre de visas de travail provisoires est passé de 10,4 millions à 8,7 millions, soit un recul de 16 %, d’après les statistiques publiées sur LeMonde.

Passionnée de lecture, d'écriture et de cuisine internationale. Mes passions sont mes priorités dans la vie ❤️

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

9 spots où prendre une belle photo à Marrakech

La vie après les études en 13 points. Et ça ne donne pas envie !

6 choses à savoir absolument sur les relations à distance

26 lois complètement loufoques à travers le monde

10 choses que vous ne saviez pas sur le Roi Mohammed VI quand il était enfant

Quiz : À quel point es-tu '7amed' ?

10 photos, 1 pays, saurez-vous deviner duquel il s’agit (2) ?

Parce que le train au Maroc est au-delà qu'un simple moyen de transport

10 couples marocains mythiques

Il n'y a qu'un Marocain pour faire des choses aussi bizarres... en voici la preuve