fbpx

Jeux Paralympiques Rio 2016 : 4e jour et déjà 2 médailles pour le Maroc

Par le 11 septembre 2016 à 13:21

Après avoir remporté une médaille de bronze aux JO de Rio de Janeiro, le Maroc s’est classé 78e sur le tableau des médailles. Aujourd’hui, c’est au tour des para-athlètes de défendre les couleurs nationales aux jeux paralympiques de Rio du 7 au 18 septembre. Ils sont 26 au total dans 4 disciplines: cécifoot, triathlon, athlétisme et power-lifting.

Publicité

Aujourd’hui, on est le quatrième jour et on a déjà remporté 2 médailles et on est 39e au classement général.

UpdateAzeddine Nouiri qui remporte l’Or, soit la 3ème médaille pour le Maroc !

Une médaille d’argent remporté hier soir au 400 mètres par Mahdi Afri.

Publicité

RIO DE JANEIRO, BRAZIL - SEPTEMBER 09: (L-R) Silver medalist Mahdi Afri of Morocco, gold medalist Qichao Sun of China and bronze medalist Luis Goncalves of Portugal celebrate on the podium at the medal ceremony for the Men's 400m T12 Final during day 2 of the Rio 2016 Paralympic Games at the Olympic Stadium on September 9, 2016 in Rio de Janeiro, Brazil. (Photo by Alexandre Loureiro/Getty Images)

Une médaille de bronze tout juste remportée par Mohamed Lahna au triathlon.

lahna

Lors des derniers Jeux paralympiques 2012 à Londres, le Maroc a récolté 6 médailles, occupant la 37e place au tableau des médailles.

On leur souhaite bon courage !

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les Doodles d'un réalisateur belge font ravage sur Instagram

The Walking Dead : 12 choses que vous ignorez probablement sur la série

Ces petites choses chez les filles qui font totalement fondre les mecs

10 étapes par lesquelles tu passes quand tu finis une série que tu as regardée pendant des années

Voici les 5 meilleurs buteurs marocains évoluant en Europe

32 endroits où manger 32 délicieux repas à Casablanca

Quiz : Quel métier te correspond le plus

10 sensations que tu ressens lorsque tu bois une boisson gazeuse

24 choses que tu connais seulement si tu as un petit frère

10 bonnes raisons d'aller voir "Haut et fort" au cinéma