fbpx

L’activité d’un cerveau en train de mourir enregistrée pour la première fois

Par le 26 février 2022 à 11:15

C’est une première ! Voir sa vie défiler devant ses yeux au moment de mourir ne serait pas un mythe. C’est ce qu’affirme une équipe de neurochirurgiens, qui a accidentellement eu l’opportunité sans précédent d’enregistrer l’activité cérébrale d’une personne en train de mourir. Leur étude a été publiée le 22 février dans la revue Frontiers in Aging Neuroscience. Rapporte Ulyces.

Publicité

Les scientifiques étudiaient initialement l’activité cérébrale d’un patient épileptique de 87 ans, lorsque celui-ci est décédé d’une crise cardiaque.
Le fait qu’il soit encore branché à l’électroencéphalographe leur a permis d’enregistrer involontairement les 15 dernières minutes d’activité cérébrale de l’homme mourant.
C’est ainsi que les chercheurs ont noté une augmentation significative des oscillations gamma, connues pour se manifester pendant le rêve et la récupération de la mémoire. Ils estiment donc qu’au moment de sa mort, une foule de souvenirs se sont réactivés dans le cerveau du patient.
L’auteur principal de l’étude, le Dr Ajmal Zemmar, de l’université de Louisville, indique qu’en « générant des oscillations impliquées dans la récupération de la mémoire, le cerveau pourrait jouer un dernier rappel d’événements importants de la vie juste avant de mourir, similaire à ceux rapportés dans les expériences de mort imminente ».
Même s’il s’agit d’un cas isolé, que les chercheurs ne se risquent donc pas à généraliser, il éclaire d’une façon unique un phénomène sur lequel on sait encore si peu de choses.
Toute indication à son propos est ainsi bonne à prendre. La piste va ainsi dans le même sens que des études déjà menées sur des rats, qui produisent au moment de leur mort une activité gamma similaire. On n’a plus qu’à espérer que les souvenirs ainsi réveillés sont beaux, et que l’homme de 87 ans a passé un dernier moment réconfortant.

Publicité

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Es-tu un(e) véritable romantique ?

Les 11 types de personnes qu'on trouve souvent dans un groupe Facebook

12 choses que tout jeune étudiant souhaiterait avoir gratuitement

Si tu n'es pas du tout photogénique, tu te reconnaîtras sûrement dans cet article

10 bonnes raisons de sortir avec un sportif

Ces 12 choses que vous ne faites qu'avec votre meilleure amie

12 bonnes raisons de ne JAMAIS visiter Las Palmas

7 signes que vous avez dépassé la vingtaine

9 émotions par lesquelles tu passes quand tu regardes un match du Real Madrid

Il faut être accompagné d'une fille pour entrer au Morocco Mall