L’activité d’un cerveau en train de mourir enregistrée pour la première fois

Par le 26 février 2022 à 11:15

C’est une première ! Voir sa vie défiler devant ses yeux au moment de mourir ne serait pas un mythe. C’est ce qu’affirme une équipe de neurochirurgiens, qui a accidentellement eu l’opportunité sans précédent d’enregistrer l’activité cérébrale d’une personne en train de mourir. Leur étude a été publiée le 22 février dans la revue Frontiers in Aging Neuroscience. Rapporte Ulyces.

Publicité

Les scientifiques étudiaient initialement l’activité cérébrale d’un patient épileptique de 87 ans, lorsque celui-ci est décédé d’une crise cardiaque.
Le fait qu’il soit encore branché à l’électroencéphalographe leur a permis d’enregistrer involontairement les 15 dernières minutes d’activité cérébrale de l’homme mourant.
C’est ainsi que les chercheurs ont noté une augmentation significative des oscillations gamma, connues pour se manifester pendant le rêve et la récupération de la mémoire. Ils estiment donc qu’au moment de sa mort, une foule de souvenirs se sont réactivés dans le cerveau du patient.
L’auteur principal de l’étude, le Dr Ajmal Zemmar, de l’université de Louisville, indique qu’en « générant des oscillations impliquées dans la récupération de la mémoire, le cerveau pourrait jouer un dernier rappel d’événements importants de la vie juste avant de mourir, similaire à ceux rapportés dans les expériences de mort imminente ».
Même s’il s’agit d’un cas isolé, que les chercheurs ne se risquent donc pas à généraliser, il éclaire d’une façon unique un phénomène sur lequel on sait encore si peu de choses.
Toute indication à son propos est ainsi bonne à prendre. La piste va ainsi dans le même sens que des études déjà menées sur des rats, qui produisent au moment de leur mort une activité gamma similaire. On n’a plus qu’à espérer que les souvenirs ainsi réveillés sont beaux, et que l’homme de 87 ans a passé un dernier moment réconfortant.

Publicité

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Bacheliers, 4 conseils d'or pour votre orientation

10 choses qui te passent par la tête quand tu apprends Photoshop

Reconnaîtriez-vous l'hymne national Marocain s'il était en français ?

10 titres de chansons marocaines qui, traduits en français, ne veulent rien dire

8 endroits pour un rencard à Rabat à 0 dirhams

10 choses que seules les personnes qui ont une soeur comprendront

En Images : Toutes ces fois où Feu Hassan II a prouvé qu'il avait du style

14 camarades de classe que nous avons tous eus un jour

6 cadeaux que vous pouvez offrir à toute la famille pour le Nouvel An

8 disputes que tu as déjà vécues quand tu es Barcaoui vs Reali