Le collectif « Hors la loi » dépose une pétition au parlement pour l’abrogation de lois « liberticides »

Par le 9 décembre 2019 à 15:32

Après avoir lancé un véritable cri de révolte en mettant en ligne un manifeste appelant à la dépénalisation des relations sexuelles hors mariage, Leila Slimani et Sonia Terrab ainsi que d’autres membres du collectif « Hors la loi » passent à la vitesse supérieure ! Une pétition vient d’être déposée auprès du Parlement afin de demander à ce que « toutes les infractions pénales portant sur les libertés individuelles » soient retirées du Code pénal marocain.

Publicité

Les deux initiatrices du manifeste « Hors la Loi » proclament haut et fort: « l’Amour n’est pas un crime » comme nous pouvons le lire dans un communiqué du collectif.

Publicité

La pétition est en ligne sur le site « collectif490 », en référence à l’article 490 du code pénal marocain qui stipule : “Sont punies   de   l’emprisonnement   d’un   mois   à   un   an,   toutes personnes  de  sexe  différent  qui,  n’étant  pas  unies  par  les  liens  du mariage, ont entre elles des relations sexuelles»

Celle-ci doit recueillir plus de 5000 signatures de personnes inscrites sur les listes électorales afin « qu’elle soit prise en compte et discutée au Parlement. »

Une pétition pour l’abrogation de lois « liberticides »…

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Comme tout Marocain, vous prenez sûrement au sérieux le goûter après les cours/le travail

Annato, le film sur l'acceptation de l'autre de Fatima Ali Boubakdy

10 plages somptueuses à visiter au Maroc en 2020

10 films que chaque Marocain est censé avoir déjà vu

Comment reconnaître une 'Drama Queen' ?

Nous avons tous un pote '3aye9', voici comment le reconnaître

9 choses qui peuvent t'arriver quand tu travailles en agence digitale au Maroc

Les 10 maisons les plus luxueuses en Chine

Tu sais que tu as vraiment faim quand...

Top 5 des activités à pratiquer à Saïdia ce printemps