Le Maroc met en place un couvre feu le jour de l’an

Par le 20 décembre 2021 à 16:29

Selon la MAP, le gouvernement vient d’annoncer des mesures pour le jour de l’an. 

Publicité

Il s’agit de :

– Interdiction de toutes les célébrations du Nouvel An.

Publicité

– Interdiction d’organiser des soirées et programmes spéciaux dans les hôtels, restaurants et établissements touristiques.

– Fermeture des restaurants et des cafés à 23h30.

– Couvre-feu nocturne dans la nuit du Nouvel An de 00h00 à 06h00.

Ces décisions ont été prises sur la base des dispositions juridiques relatives à la gestion de l’état d’urgence sanitaire, et dans le cadre du renforcement des mesures préventives nécessaires pour lutter contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, à même de préserver la santé des citoyennes et des citoyens, et pour la consolidation des résultats positifs importants réalisés par le Royaume dans la lutte contre cette pandémie, précise le communiqué.

Le gouvernement affirme que le danger de propagation de la pandémie persiste et que la conjoncture actuelle exige le respect strict par l’ensemble des citoyennes et citoyens de toutes les directives des autorités publiques et de toutes les mesures de précaution décrétées par les autorités sanitaires.

Une série de mesures qui seront appliquées la nuit du 31 décembre 2021 au 1er janvier 2022, en vue de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 raisons qui nous font aimer Monsieur Jeu de mots

Les meilleures idées pour un bizutage réussi

15 enfants star qui ont "Neville Longbottomed"

12 astuces pour cheveux que toute fille devrait connaître

6 raisons pour lesquelles on ne regarde pas les chaînes télévisées marocaines

4 smoothies super vitaminés pour un été frais

7 leçons de vie que nous a apprises le jeu Mario Kart

6 fois où des subsahariens ont subi du racisme au Maroc

11 endroits où prendre son café à Casablanca

7 choses qui prouvent que les chaînes de télévision marocaines sont vraiment à part