Le quotidien Akhbar Al Yaoum met la clé sous la porte

Par le 15 mars 2021 à 10:39

Clap de fin pour le journal Akhbar Al Yaoum. Le direction du groupe Media 21 a annoncé, ce dimanche 14 mars, l’arrêt de publication du journal en question.

Publicité

Akhbar Al Yaoum avait été fondé il y a 14 ans par le journaliste Taoufik Bouachrine qui est à ce jour incarcéré. Le quotidien a dû faire face à de multiples crises pendant trois ans, tels que l’emprisonnement de son fondateur, ainsi que la crise liée à la pandémie de la Covid-19.

Publicité

Dans un communiqué, la direction affirme que c’est “avec beaucoup de tristesse que l’arrêt de la publication du journal Akhbar Al-Yaoum, est annoncé. 14 ans après sa naissance, et après son succès dans la contribution qualitative au soutien des médias libres et indépendants”.

La dernière Une d’Akhbar Al Yaoum a été partagée le 11 mars 2021. “La décision d’arrêter la publication intervient trois ans après le calvaire de cette institution médiatique, qui a commencé avec l’arrestation de son directeur de la publication, Taoufik Bouachrine, de son rédacteur en chef, le journaliste Suleiman Raissouni, et de la journaliste qui y travaille, Hajar Raissouni et de son employée, Afaf Bernani”, explique la direction.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Découvrez en images les moments magiques de l'accouchement

Quand personne ne te choisit, choisis toi

6 choses originales à faire à son amoureux pour pimenter le quotidien

5 recettes de sandwichs gourmands et pratiques pour la plage

Interview : Loubna Jaouhari, derrière l’humoriste se cache une femme forte qui sait où elle va

Ces choses romantiques dans les films qui sont tout à fait bizarres en vrai

Rêves vs réalité : Ces 5 illustrations honnêtes sur les soirées

Ces 6 universités marocaines sont classées parmi les 100 premières du monde arabe

9 produits que les Marocains résidents à l'étranger nous demandent d'acheter pour eux

10 choses que tu vis forcément quand tu quittes la maison familiale