fbpx

Les femmes marocaines peuvent désormais exercer le métier des Adouls

Par le 23 janvier 2018 à 12:46

Depuis la nuit des temps, l’exercice de la profession des Adouls a toujours été réservé aux hommes, sauf qu’hier une décision est venue révolutionner le métier.

Publicité

La décision sur l’accès des femmes à la profession des Adouls, sujet qui fait polémique depuis des mois, a enfin été prononcée lors du Conseil des Ministres présidé par sa Majesté le Roi Mohamed VI ce lundi 22 janvier.

h24info

Le ministre de la justice Mohamed Aujjar, avait déjà transmis au Conseil des Ouléma, sous demande du Roi, la question de l’ouverture de la profession des Adouls devant les femmes. Le conseil a prononcé un avis favorable sur le sujet et la prise de cette décision s’est vue appuyée par son conformisme aux dispositions de la Chariâa, mais également par le fait que la femme a toujours su et pu faire ses preuves dans n’importe quel domaine ou fonction.

Publicité

Comme l’indique donc le communiqué, le Roi Mohamed VI a déclaré ouvert l’exercice de la profession devant la femme au Conseil des ministres et a chargé par la même occasion le Ministre de la Justice de faire le nécessaire pour aller au bout de cette décision.

Pour plus d’informations sur les conditions d’accès, le site de l’Institut Supérieur de la Magistrature explique tout.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

12 habitudes ramadanesques qu'on adopte dès le premier jour

Quiz : Fais ton shopping pour la rentrée et on te donne un livre à lire avant janvier

23 musées que chaque jeune Marocain doit absolument visiter

Les 7 plats les plus dangereux au monde

Quiz : Réponds par OUI ou par NON et on te dira quelle sera ta situation amoureuse en 2018

Mesdames, réussissez votre tenue de soutenance en ces 6 leçons

8 choses qui t'arrivent quand tu es en vacances alors que tous tes amis préparent leurs examens

Découvrez ces 7 artistes français que vous pensiez être américains

11 signes que tu es un R’bati qui travaille à Casablanca

Tu sais que t'as grandi à Meknès quand...