fbpx

Les futurs médecins au Maroc menacés de « redoublement et d’expulsion »…

Par le 13 juin 2019 à 15:21

Le malaise entre les futurs médecins et le gouvernement marocain est loin de s’arrêter. Alors que les étudiants en médecine viennent de boycotter les examens à 100% et que trois professeurs en médecine viennent d’être suspendus de leurs fonctions pour les avoir soutenu, le gouvernement vient de hausser le ton et de réagir…

Publicité

Image d’illustration – Archives

Selon Médias24, un communiqué lu par le porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi, souligne que « les examens restent ouverts aux étudiants qui ont un délai jusqu’au 25 juin prochain pour les passer, selon la programmation annoncée ». Et « qu’aucune année blanche n’est prévue. »

La même source ajoute que selon le communiqué, les étudiants qui ne passeront pas leurs examens risquent « le redoublement » ou « l’expulsion » s’ils ont dépassé le nombre d’années autorisées. « Les dispositions légales en vigueur dans ce genre de situations seront appliquées. » rapporte Médias24.

Publicité

Le gouvernement menace également « de prendre toutes les mesures légales contre toute partie qui s’implique dans la perturbation de l’année universitaire. »

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Les indémodables

8 personnages et histoires dont nous avions peur quand nous étions petits

Redécouvrez l'ONCF en 10 points

32 endroits où manger 32 délicieux repas à Casablanca

15 situations que seuls les vrais cinéphiles connaissent

Bonnes adresses : C'est ici où vous pourriez trouver les meilleures glaces à Casablanca

8 photos choquantes de papas irresponsables

Les 10 endroits à absolument visiter au Maroc

Et si les acteurs de Game of Thrones étaient marocains ?

18 casques/écouteurs originaux pour écouter de la musique

12 sportifs marocains qui représentent l'espoir du Maroc