fbpx

Les futurs médecins au Maroc menacés de « redoublement et d’expulsion »…

Par le 13 juin 2019 à 15:21 - 865 réactions

Le malaise entre les futurs médecins et le gouvernement marocain est loin de s’arrêter. Alors que les étudiants en médecine viennent de boycotter les examens à 100% et que trois professeurs en médecine viennent d’être suspendus de leurs fonctions pour les avoir soutenu, le gouvernement vient de hausser le ton et de réagir…

Publicité

Image d’illustration – Archives

Selon Médias24, un communiqué lu par le porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi, souligne que « les examens restent ouverts aux étudiants qui ont un délai jusqu’au 25 juin prochain pour les passer, selon la programmation annoncée ». Et « qu’aucune année blanche n’est prévue. »

La même source ajoute que selon le communiqué, les étudiants qui ne passeront pas leurs examens risquent « le redoublement » ou « l’expulsion » s’ils ont dépassé le nombre d’années autorisées. « Les dispositions légales en vigueur dans ce genre de situations seront appliquées. » rapporte Médias24.

Publicité

Le gouvernement menace également « de prendre toutes les mesures légales contre toute partie qui s’implique dans la perturbation de l’année universitaire. »

Journaliste et animatrice de formation, mon métier est ma passion. Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur absolu est les animaux.

Publicité

Les indémodables

14 signes qui font de toi un étudiant de HEM Casablanca

Élite, la série qu'il faut absolument voir sur Netflix

Tu sais que tu fais la navette quand...

11 fashionistas marocain(e)s à suivre absolument sur Instagram

Archiatric, le projet qui représente architecturalement les troubles mentaux

Les photos de lycée des plus grands rappeurs américains

Le libertinage au Maroc existe et voici les confessions de 4 libertins marocains

7 signes que tu es une personne qui fait tout à la dernière minute

Les 10 maisons les plus luxueuses en Chine

Un(e) aîné(e) de la famille 7a9i9iii, ces 10 choses te concernent