fbpx

Les futurs médecins au Maroc menacés de « redoublement et d’expulsion »…

Par le 13 juin 2019 à 15:21

Le malaise entre les futurs médecins et le gouvernement marocain est loin de s’arrêter. Alors que les étudiants en médecine viennent de boycotter les examens à 100% et que trois professeurs en médecine viennent d’être suspendus de leurs fonctions pour les avoir soutenu, le gouvernement vient de hausser le ton et de réagir…

Publicité

Image d’illustration – Archives

Selon Médias24, un communiqué lu par le porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi, souligne que « les examens restent ouverts aux étudiants qui ont un délai jusqu’au 25 juin prochain pour les passer, selon la programmation annoncée ». Et « qu’aucune année blanche n’est prévue. »

La même source ajoute que selon le communiqué, les étudiants qui ne passeront pas leurs examens risquent « le redoublement » ou « l’expulsion » s’ils ont dépassé le nombre d’années autorisées. « Les dispositions légales en vigueur dans ce genre de situations seront appliquées. » rapporte Médias24.

Publicité

Le gouvernement menace également « de prendre toutes les mesures légales contre toute partie qui s’implique dans la perturbation de l’année universitaire. »

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Les indémodables

20 signes qui font de toi un étudiant de ENCG Tanger

13 mauvaises choses qui nous empêchent d'être une bonne personne

12 galères que seules les filles aux cheveux longs peuvent comprendre

Cara Blanca, ce trésor enfoui au Maroc qu'il faut visiter cet été

Ces 5 preuves que la langue française est bel et bien sexiste

10 questions qu'il faut se poser avant d'emménager seul(e)

18 situations qui ne plaisent pas aux personnes petites de taille

10 plus grandes fraudes financières de tous les temps

French Montana raconte comment il est devenu une star planétaire ”par accident” en quittant le Maroc

Mode d'emploi : Comment énerver un Barçaoui ?