fbpx

Les futurs médecins au Maroc menacés de « redoublement et d’expulsion »…

Par le 13 juin 2019 à 15:21

Le malaise entre les futurs médecins et le gouvernement marocain est loin de s’arrêter. Alors que les étudiants en médecine viennent de boycotter les examens à 100% et que trois professeurs en médecine viennent d’être suspendus de leurs fonctions pour les avoir soutenu, le gouvernement vient de hausser le ton et de réagir…

Publicité

Image d’illustration – Archives

Selon Médias24, un communiqué lu par le porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi, souligne que « les examens restent ouverts aux étudiants qui ont un délai jusqu’au 25 juin prochain pour les passer, selon la programmation annoncée ». Et « qu’aucune année blanche n’est prévue. »

La même source ajoute que selon le communiqué, les étudiants qui ne passeront pas leurs examens risquent « le redoublement » ou « l’expulsion » s’ils ont dépassé le nombre d’années autorisées. « Les dispositions légales en vigueur dans ce genre de situations seront appliquées. » rapporte Médias24.

Publicité

Le gouvernement menace également « de prendre toutes les mesures légales contre toute partie qui s’implique dans la perturbation de l’année universitaire. »

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

12 habitudes à adopter pour être le meilleur chef d'entreprise

10 situations où nos smartphones nous ont sauvé la vie

13 fois où tu as été '9afez' et que ça a beaucoup servi

12 choses que les accros à la musculation devraient arrêter de faire

7 villages marocains que l'on devrait visiter au moins une fois

Plongez dans la série Bab El Bahr, un bon thriller marocain à découvrir ce Ramadan

5 versets qui prouvent qu'Islam ne rime pas avec terreur

6 plats d'étudiants Marocains super bizarres !

Tu as utilisé MSN Messenger si...

Voilà madame pourquoi tu ne devrais pas laisser ton bébé avec son papa