fbpx

Les marocains rapatriés de Wuhan viennent d’être isolés dans deux hôpitaux à Meknès et Rabat

Par le 3 février 2020 à 11:25

Conformément aux hautes instructions du Roi Mohammed VI, l’opération de rapatriement des marocains de Wuhan, suite à l’apparition du virus mortel » Corona » ayant fait plusieurs morts, a eu lieu ce Dimanche 02 Février, dans de bonnes conditions.

Publicité

Le360

Selon un communiqué du ministère de la Santé, les ressortissants, sont au nombre de 167 et sont actuellement « en bon état ». Ils ont été reçus à l’hôpital de Sidi Said de Meknès et à l’hôpital militaire Mohammed V de Rabat afin d’être mis en observation, et sous surveillance médicale minutieuse durant 20 jours, « sous la supervision d’équipes médicales dédiées et formées à cette fin ». Ils vont aussi bénéficier de dépistage dans les plus brefs délais, annonce le communiqué.

Les sites accueillant les marocains rapatriés de Wuhan ont été « minutieusement aménagés et équipés de tous les dispositifs médicaux nécessaires » afin de prendre en charge dans les meilleures conditions ces Marocains.

Publicité

Le département de Ait Taleb ne manque pas de souligner que « les familles des ressortissants rapatriés qui ignorent la destination de leurs proches sont priées de contacter le numéro de téléphone économique “Allo Veille” (0801 004 747). »

Le360

Journaliste et animatrice. Mon métier est ma passion... Âme rêveuse et joyeuse, mon bonheur ? Les animaux.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

7 bonnes raisons de sortir avec un financier

17 choses que tu vis quand tes meilleurs amis sortent ensemble

5 raisons pour réussir ses examens de fin d'année

Quiz : Sauras-tu deviner les noms super bizarres de ces plats marocains ?

10 food bloggers marocaines à suivre de toute urgence sur Instagram

Tu sais que tu n'as pas que la peau sur les os quand...

5 réflexions à éradiquer de l'esprit de beaucoup de Marocains

Les 16 endroits les plus inouïs de la planète

6 messages à envoyer à son ex le 1er Avril

Voici pourquoi c'est plus facile d’être un garçon qu'une fille au Maroc