Moncef Slaoui démissionne du poste de conseiller en chef du programme de vaccination américain

Par le 13 janvier 2021 à 10:29

Moncef Slaoui, chef de l’opération Warp Speed, a présenté sa démission, le 12 janvier, à la demande du président américain Joe Biden. Le chercheur d’origine marocaine a désormais un préavis d’un mois avant de quitter définitivement ses fonctions, indique le site du média CNBC.

Publicité

L’opération Warp Speed avait été créée pour faciliter et accélérer le développement et la production du vaccin anti-Covid. Cette initiative provient du président américain Donald Trump. Moncef Slaoui avait déclaré, la semaine dernière, qu’il avait décidé de prolonger cette période afin de “s’assurer que l’opération continue de fonctionner et de réussir jusqu’à la transition de l’administration“ Trump et Biden.

Pour le moment, aucune personne n’a été choisie pour prendre le relais.
Actuellement, deux vaccins sont d’ores et déjà autorisés aux États-Unis et trois autres sont en phase finale d’essais cliniques.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

9 plats délicieux et originaux à essayer cet automne

25 signes qui font de toi un marocain

12 associations qu’il faut absolument rejoindre en 2021

9 fois où ton téléphone t'a sauvé 

14 produits pour une fraîcheur instantanée

Ces 8 personnes qui nous énervent le plus au quotidien

11 expressions marocaines incroyablement sexistes mais qu'on trouve normales

9 faits que vous ignorez probablement sur les boissons gazeuses

15 clichés de mecs forcés à prendre la 'photo parfaite' de leurs copines

Pleine lune : 5 rituels bien-être à tester