fbpx

Pourquoi My Hero Academia est l’un des meilleurs mangas de ces dernières années ?

Avatar

Par - 26 réactions

My Hero Academia est un manga de type Shonen (signifie garçon ou adolescent en japonais, c’est aussi ce qui définit la ligne éditoriale du manga ainsi que son public de base) écrit par Horikoshi Kohei, et pré-publié depuis juillet 2014 dans le magazine weekly shonen jump – une référence en la matière – de l’éditeur Shueisha. Le manga et l’animé rencontre un succès monstre, et en plus il n’est pas si vieux que ça. Il y a déjà  29 volumes et plus de 306 chapitres.

Publicité

D’après son auteur le manga entrerait dans son acte final avec la parution du chapitre 307, est-ce pour autant la fin ? Et surtout pourquoi My hero academia est-il si populaire et tant attendu d’une saison à une autre ?

Publicité

 

Depuis que la culture du manga a traversé le monde, nombreux sont les fans de ces bandes dessinées japonaises à l’univers bien particulier. Nombreux sont aussi les auteurs qui pour se démarquer ont opté pour des scénarios fous, des dessins particuliers, ou un ton humoristique très prononcé.

Dans la ligne éditoriale d’un shonen, il est important de donner de la valeur à son univers et de tout ficeler de la manière la plus subtile qui soit. À l’instar d’Oda et son One Piece, Horikoshi a lui aussi su se démarquer dès le départ avec des dessins différents. L’une des qualités qui lui ont valu un accueil optimiste au Japon la qualité de ces dessins jugés réalistes, mais surtout sa manière de dessiner ces personnages féminins. Oda avait choisi de dessiner presque tous ces personnages féminins avec une silhouette très fine et des formes plus que généreuse.

Dans le cas d’Horikoshi, l’artiste préfère dessiner chacun de ces personnages de façon réaliste et plus proche de la réalité délaissant ainsi les standards de ce à quoi devrait ou ne devrait pas ressembler une femme.

Au-delà de ce détail qui fut mis en avant et salué par un grand nombre de critiques, les personnages sont tous plus différents les uns que les autres de sorte à ce que vraiment tout un chacun trouve un personnage sur lequel il pourra se reconnaître, sur lequel il pourra s’identifier.

Le héros principal, l’antagoniste Midorya est un jeune garçon pleurnichard mais courageux, fier mais sans fierté, un héros digne mais aussi un imposteur, sans oublier le fait que beaucoup le trouvent ennuyeux. Ce qui nous amène vers Bakugou son rival mais aussi le protagoniste de l’histoire, un jeune homme froid au tempérament de feu, imprévisible, il n’hésite jamais à dire ce qu’il pense de manière crue, son évolution est remarquable, et c’est aussi un ami d’enfance de Midoriya.

Bizarrement en occident, Bakugou est plus populaire qu’Izuku (Midoriya). Tandis qu’au Japon c’est le contraire ! Cela prouve une fois de plus la différence culturelle entre l’empire nippon et le reste du monde.

Avec la parution du chapitre 307 et la déclaration de Horikoshi, nombreux sont ceux qui pensent que cela marquera la fin de l’animé et du manga, ce qui est probable mais pas pour autant sûr !

À l’exemple de Dragon Ball Z ou de Naruto Shippuden, qui sont respectivement la suite de Dragon Ball et de Naruto, My Hero Academia pourrait en effet finir de l’ère Yuei (UA) et entrer dans l’ère de Midoriya et sa bande en adulte (spéculation rien n’est sûr !). Ce qui serait bien plus intéressant –et fort possible- étant donné le fait que nous suivons leur évolution à l’académie Yuei/UA afin de devenir des super héros complets, à la fin de leur cursus scolaire car ils sont tous au lycée pour l’instant.

Entre personnages plus différents les uns que les autres, un ton très humoristique, et un scénario bien travaillé, My Hero Academia aura apporté ce que nulle autre Shonen n’a fait depuis la fin de Naruto/Naruto Shippuden, offrir un manga shonen extrêmement frais qui même s’il s’inspire des plus grands reste au finale très unique. La saison cinq qui vient d’être lancée ce samedi 27 mars 21 était très attendu par la fanbase MHA, elle prend suite aux événements de la saison quatre qui s’était clôturé par un danger plus grand encore pour le nouveau numéro un, Endeavor qui en sortit vainqueur mais salement amoché.

Prévu en 25 épisodes, il est conseillé d’attendre au moins les dix premiers épisodes pour reprendre l’anime afin de ne pas bouillir d’impatience chaque semaine ! 

PS : Les deux premières saisons sont dispo sur Netflix!

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Messieurs, réussissez votre tenue de soutenance en ces 7 leçons

Top 10 des bagues de fiançailles les plus originales

7 bonnes raisons de sortir avec un gaucher

Quiz : À quelle maison de Game of Thrones appartiens-tu ?

Cher/ère coloc' c'est la rentrée et j'aimerais préciser ces quelques points avec toi

6 choses que tu vis quand tu es dans une relation à distance

10 mythes marocains auxquels on a tous cru

Ils ont marqué notre enfance, en 2018 ils sont déjà trentenaires

6 choses que les hommes veulent mais ne diront jamais

10 idées reçues sur le corps humain : Mythe ou réalité ?