fbpx

Squid Game : une confiserie à Séoul devient célèbre grâce à la série

Par le 12 octobre 2021 à 13:16 - 61 réactions

Quand une série fait le bonheur d’un couple de vendeurs de confiseries. Depuis le succès de Squid Game Lim Chang-joo et son épouse Jung Jung-soon voit leur boutique full de fans venus se procurer les célèbres Dalgona. 

Publicité

Un couple de vendeurs de friandises à Séoul est passé de quelques clients par jour, à des queues interminables. Pour cause ? Ils vendent les fameux biscuits à découper de la série Squid Game. Les nombreux fans de la série se les arrachent.

De la pauvreté au succès

Publicité

Dalgona est la sucrerie « des pauvres » comme le rappelle le réalisateur de Squid Game. Cette sucrerie, longtemps associée à l’extrême pauvreté qui a suivi l’après-guerre, connaît une nouvelle vie depuis la sortie de la production Netflix de Squid Game. Dans la série, l’un des épreuves consiste à ne pas briser la galette de sucre craquante, des formes, notamment une étoile et un parapluie, en la découpant.

 

Hausse de la demande

Squid Game : un couple de vendeurs de biscuits devient célèbre grâce à la série

Selon l’AFP, Lim Chang-joo et son épouse Jung Jung-soon, ont produit entre 300 et 400 dalgonas au cours des trois jours de tournage. « Ils étaient plus petits et fins que ceux que nous fabriquons » habituellement, expliqué M. Lim. Leur petite boutique en plein quartier des théâtres à Séoul est devenu « ze place to go ». Les clients attendent parfois jusqu’à 6 heures pour acheter ce biscuit à 2.000 won (équivalent de 15 dhs).

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les 5 plus belles cascades au Maroc

Tout ce que tu ressens quand tu passes ton dernier jour à l'université

15 signes qui font de toi un vrai Marocain - 2e partie

10 choses qui t’énervent quand tes parents reçoivent des invités

13 plus belles citations de Feu Hassan II

6 choses qu’on reproche aux Tangaouis

Mesdames, pour vous, 10 bonnes raisons d'aller au Brésil cet été

Ces choses que seuls ceux qui n'aiment pas les gens comprendront

'Koun rajel' ? Non... 'koun mra'

7 choses qu'on fait tous chez nos grands-parents