fbpx

Squid Game : une confiserie à Séoul devient célèbre grâce à la série

Par le 12 octobre 2021 à 13:16

Quand une série fait le bonheur d’un couple de vendeurs de confiseries. Depuis le succès de Squid Game Lim Chang-joo et son épouse Jung Jung-soon voit leur boutique full de fans venus se procurer les célèbres Dalgona. 

Publicité

Un couple de vendeurs de friandises à Séoul est passé de quelques clients par jour, à des queues interminables. Pour cause ? Ils vendent les fameux biscuits à découper de la série Squid Game. Les nombreux fans de la série se les arrachent.

De la pauvreté au succès

Publicité

Dalgona est la sucrerie « des pauvres » comme le rappelle le réalisateur de Squid Game. Cette sucrerie, longtemps associée à l’extrême pauvreté qui a suivi l’après-guerre, connaît une nouvelle vie depuis la sortie de la production Netflix de Squid Game. Dans la série, l’un des épreuves consiste à ne pas briser la galette de sucre craquante, des formes, notamment une étoile et un parapluie, en la découpant.

 

Hausse de la demande

Squid Game : un couple de vendeurs de biscuits devient célèbre grâce à la série

Selon l’AFP, Lim Chang-joo et son épouse Jung Jung-soon, ont produit entre 300 et 400 dalgonas au cours des trois jours de tournage. « Ils étaient plus petits et fins que ceux que nous fabriquons » habituellement, expliqué M. Lim. Leur petite boutique en plein quartier des théâtres à Séoul est devenu « ze place to go ». Les clients attendent parfois jusqu’à 6 heures pour acheter ce biscuit à 2.000 won (équivalent de 15 dhs).

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

20 races de chiens mignonnes à croquer

9 preuves que les étudiants sont des cuistots à part entière

La vie d'adulte, tu l'imaginais comme ça...

Envie de prendre un café à Tanger ? Nous avons 5 adresses mythiques que pour toi

25 signes qui font de toi un fan de foot

Et pendant ce temps : Le ministre de la Culture veut une version "funky" de l'hymne national

Ces Marocains qui fuient le confinement en France et télétravaillent du Maroc

Je suis marocain, j’ai 28 ans et mes parents me forcent à me marier

Top 10 des parodies avec une touche marocaine

11 choses qu'aucune femme marocaine ne pourrait admettre