fbpx

Un Américain dépense 57 000$ d’aide Covid pour une carte Pokémon

Par le 24 décembre 2021 à 8:48 - 43 réactions

 

Publicité

Aux états unies, l’EIDL est une aide fédérale censée bénéficier aux chefs d’entreprises mis en difficulté par la pandémie. C’est ce qu’a prétendu être cet habitant de l’état de Géorgie qui, en réalité, a investi une grande partie de la somme obtenue, soit 57789 dollars dans une carte Pokémon. Rapporte Paris Match.

Vinath Oudomsine s’est «enrichi en obtenant un EIDL» (Economic Injury Disaster Loan), s’inventant une entreprise comptant dix employés avec un chiffre d’affaires annuel de 235 000 dollars pour bénéficier d’un de ces prêts garantis par l’État américain aux petites et moyennes entreprises : il a obtenu 85 000 dollars, virés directement sur son compte bancaire en août 2020.

Publicité

Mais c’est la manière dont il a dépensé cet argent qui a attiré l’attention des médias américains, puisqu’il a payé 57 789 dollars pour acheter… une carte Pokémon, le 8 janvier dernier.

S’il est déclaré coupable, Vinath Oudomsine encourt jusqu’à 20 ans de prison et 250 000 dollars d’amende.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Design ta maison de rêve et on te révélera ce que ton crush pense de toi

18 disputes que tout le monde a déjà eues avec ses parents

6 choses qui prouvent que toi et les études, ça fait 2

Se parler à soi-même, est-ce normal ?

11 qualités qui font des littéraires, comme les scientifiques, de parfaits futurs paysagistes

Les véritables raisons derrière le choix de ces destinations par les jeunes marocains

Quiz : Quel type de colocataire es-tu ?

18 phrases que tu commences à dire quand tu bosses dans la com' au Maroc

Top 10 des plus belles actrices et mannequins marocaines

8 choses qui nous énervent tous durant Ramadan