fbpx

Un total de 22.542 individus transgressant le confinement ont été interpellés

Par le 10 avril 2020 à 13:22 - 532 réactions

Alors que le Royaume est en urgence sanitaire depuis près de 3 semaines pour ralentir la propagation du Covid-19, on pourrait penser que le confinement est maintenant ancré au quotidien des citoyens.

Publicité

Cependant, certaines personnes n’ont pas supporté les mesures strictes entreprises par le gouvernement, puisque ce sont plus de 22.542 individus qui ont été interpellé, pris la main dans le sac en pleine période de confinement, précise un communiqué de la MAP.

Source: Médias24

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) précise que dans son analyse qualitative, les indicateurs statistiques démontrent que la majorité des faits enregistrés sont commis par le refus de coopérer et la violation directe des mesures de l’état d’urgence. Selon la direction, la situation s’explique par plusieurs autres raisons à savoir: l’inapplication des directives des autorités publiques, l’attroupement, la désobéissance, l’incitation à l’attroupent et à la désobéissance, le non-respect des restrictions relatives à la circulation et le déplacement sans autorisation de quitter le domicile.

Publicité

Pour ce qui est de la répartition géographique des différents délits, voici les chiffres communiqué par la MAP:

Les services de la préfecture de police de Casablanca ont interpellé 3.611 individus, ceux de Rabat 2.950, ceux de Kénitra 2.725, d’Oujda 2.269, de Marrakech 2.122, d’Agadir 1.883, de Béni Mellal 766, de Fès 762, de Meknès 476, de Settat 471, de Tétouan 470, de Laâyoune 313 et de Tanger 280. Les services de sûreté provinciale de Salé ont interpellé 1.712 individus, de Béni Mellal 766, de Ouarzazate 477, d’El Jadida 413 et de Safi 162, tandis que les services de sûreté régionaux d’Errachidia ont interpellé 392 personnes, de Taza 186 et d’Al Hoceima 102.

La Direction générale de la sûreté nationale a par ailleurs insisté sur le fait qu’elle continuera d’intensifier ses opérations dans toutes les villes marocaines, pour mener à bien sa mission d’assurer l’application de l’état d’urgence sanitaire. Une application des règles certes stricte mais nécessaire pour protéger la santé des citoyens.

Influenceur instagram à mes heures perdues et voyageur dans l'âme, j'aide les jeunes a se dépasser physiquement. Vecteurs de créativité et d'expression, les réseaux sociaux sont ma vocation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Ces dessins poignants déconstruisent les tares toxiques de la société marocaine

10 leçons de vie qu’on a apprises de nos années à l’université

7 raisons pour lesquelles nous ne mangeons le Couscous que la nuit du destin

Vous pouvez désormais vous faire livrer vos repas à Casablanca en tout sécurité

10 bons plans (à petit prix) qu’il faut que tu organises avec tes amis cet été

Tu cherches un appart ? 12 situations que tu vivras forcément

10 signes qui prouvent que le Marocain et la violence font deux

6 raisons de regarder "Maléfique: Le pouvoir du mal"

Hommage à Dalal Rachid, celle qui n'a jamais arrêté de Smile to fight

Si tu as déjà croisé ces conducteurs c'est que tu es au MAROC !