Une ingénieure dénonce le sexisme dans le milieu des nouvelles technologies via le hashtag #ILookLikeAnEngineer

Par le 9 août 2015 à 19:30

Isis Anchalee est la jeune femme qui a bouleversé internet avec son hashtag #ILookLikeAnEngineer. Tout a commencé par une campagne de recrutement de la société où la jeune femme travaille en tant qu’ingénieure. Ses images ont été publiées en ligne, et certains utilisateurs ont trouvé pertinent d’exprimer leur sexisme sur la photo de Isis.

Publicité

MW-DR701_10S2Wn_20150807113202_NSEn réponses à ce sexisme, l’ingénieure a décidé de lancer le hashtag #ILookLikeAnEngineer pour dénoncer les inégalités subies par les femmes en entreprise. On peut être une fille, jeune et belle et être ingénieure. Voilà le message que veut partager Isis via son hashtag qui a fait le tour du monde. Il s’est même transformé en campagne visant à mettre en place un panneau d’affichage à San Francisco. La limite à atteindre était au début de 3500$, mais en 30 jours c’est arrivé à plus de 10 000$. Le financement supplémentaire ira à des organisations qui enseignent la programmation à des groupes sous-représentés.

Isis travaille en ce moment sur le projet d’un site internet qui servirait à partager nos expériences respectives dans ce domaine.

Publicité

Etudiante en école d'ingénieur, j'aime partager mes découvertes et découvrir avec les autres. Les nouveaux horizons m'attirent.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Quiz : Programme ton dimanche et on te dira quoi prendre au déjeuner

14 phrases qui rendent les designers fous de rage

10 choses les plus lentes au Maroc (ça ne vous étonnera pas)

8 choses à savoir sur la YouTubeuse Kawtar Bamo

9 situations que seuls les jeunes-adultes ont déjà connues

Saad Benjelloun, ce docteur marocain qui veut briser les tabous de la société

Illustradil : la BD châabi cool du marocain Adil El Meslouhi

7 bonnes raisons d’aller voir “Cruella” au cinéma

13 fois où tu as été '9afez' et que ça a beaucoup servi

Comment reconnaître la période des élections communales au Maroc ?