fbpx

Une petite fille autiste peint des œuvres d’art

Avatar

Par le 10 octobre 2014 à 22:21

Du haut de ses 5 années, Iris Grace, une petite fille autiste, essaie de communiquer avec le monde extérieur de la façon la plus noble qui soit : la peinture.

Cette petite anglaise diagnostiquée en 2011, a du mal à s’ouvrir au monde physiquement. La peinture a été d’abord un moyen pour l’aider dans son apprentissage de la parole, avant que sa famille ne découvre son extraordinaire don. La peinture est pour Iris un moyen de s’exprimer ; elle est capable de se concentrer pendant plus de deux heures, une durée record pour une enfant de son âge, d’autant plus au vu de sa maladie.

La mère d’Iris a déclaré que si elle partageait les œuvres de sa fille, c’était pour sensibiliser le public à sa maladie. Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook et son site internet.

« Elle est enthousiaste et heureuse dès que je sors les pinceaux, cela la met systématiquement de bonne humeur. », raconte sa mère avant d’ajouter : « Quand vous êtes le parent ou l’instituteur d’un enfant qui souffre d’autisme et que vous essayez de communiquer avec lui, vous êtes constamment à la recherche de la clé pour entrer dans son univers. Pour moi, cette précieuse clé, c’est l’amour d’Iris pour la peinture. »

enhanced-22738-1411723381-5

enhanced-30017-1411723490-13

enhanced-9110-1411723389-3

Avatar

Etudiante de 21ans en 4eme année à l'ENCG de Tanger. Une passionnée de la culture et de l'événementiel, je fais en sorte de vous apporter tout ce qui buzz dans ces deux sujets.

Les indémodables

11 des pires situations qu'on a tous confrontées un jour

Reconnaîtriez-vous l'hymne national Marocain s'il était en français ?

Socotra, la première île extraterrestre... terrestre

Quiz : Quel type de personne es-tu en soirée ?

8 leçons vitales que le voyage pourrait enseigner à chaque Marocain

Mon beau Maroc : Le désert d'Agafay, un paradis sauvage à 30km de Marrakech

Gagne ton ticket pour Maitre Gims au Festival Mawazine

7 fausses idées que l'on a à cause du cinéma

Emmerder le monde en 34 petits conseils quotidiens

5 questions que je voulais toujours poser à un fondateur d'une maison de ”Haute Couture” marocaine