Une petite fille autiste peint des œuvres d’art

Par le 10 octobre 2014 à 22:21

Du haut de ses 5 années, Iris Grace, une petite fille autiste, essaie de communiquer avec le monde extérieur de la façon la plus noble qui soit : la peinture.

Cette petite anglaise diagnostiquée en 2011, a du mal à s’ouvrir au monde physiquement. La peinture a été d’abord un moyen pour l’aider dans son apprentissage de la parole, avant que sa famille ne découvre son extraordinaire don. La peinture est pour Iris un moyen de s’exprimer ; elle est capable de se concentrer pendant plus de deux heures, une durée record pour une enfant de son âge, d’autant plus au vu de sa maladie.

La mère d’Iris a déclaré que si elle partageait les œuvres de sa fille, c’était pour sensibiliser le public à sa maladie. Vous pouvez la suivre sur sa page Facebook et son site internet.

« Elle est enthousiaste et heureuse dès que je sors les pinceaux, cela la met systématiquement de bonne humeur. », raconte sa mère avant d’ajouter : « Quand vous êtes le parent ou l’instituteur d’un enfant qui souffre d’autisme et que vous essayez de communiquer avec lui, vous êtes constamment à la recherche de la clé pour entrer dans son univers. Pour moi, cette précieuse clé, c’est l’amour d’Iris pour la peinture. »

enhanced-22738-1411723381-5

enhanced-30017-1411723490-13

enhanced-9110-1411723389-3

Etudiante de 21ans en 4eme année à l'ENCG de Tanger. Une passionnée de la culture et de l'événementiel, je fais en sorte de vous apporter tout ce qui buzz dans ces deux sujets.

Les indémodables

Top 10 des Youtubeurs les plus connus au Maroc

4 conseils beauté de tous les jours à la Hollywoodienne

18 endroits casablancais qui ont résisté au temps

Les 10 chansons à écouter après une rupture

Mode d'emploi : Comment énerver un bachelier ?

9 dragueurs qu'on a tous rencontrés sur Facebook

10 choses que vous ne saviez pas sur la Coupe du Monde des Clubs

6 choses que tu vis quand tu sors avec quelqu'un de ta classe

Quiz : Ces 6 questions vont t'aider à avoir une idée sur ce que tes amis pensent de toi

6 fois où 'Desperate bledardes' a parfaitement raconté notre vie