fbpx

Vidéo : Karim Douiri s’exprime sur la polémique le concernant et ne présente pas les excuses qu’il avait promis

Par le 7 mai 2021 à 12:03

L’influenceur Karim Douiri est enfin sorti de son silence, dans une vidéo, publiée sur Instagram le 6 mai au soir. Il réagit à la polémique qui avait visé ses vidéos où il se met en scène en train de montrer à des parents des vidéos de leurs filles en train de danser sur TikTok, et où s’ensuit des scènes de violence où les parents se mettent à frapper leurs filles devant la caméra.

Publicité

Le jeune homme se défend en prétextant qu’avec “les vidéos scénarisées” il souhaite avant tout prévenir les parents “qu’ils surveillent leurs enfants surtout quand il s’agit de leur utilisation des réseaux sociaux”. Et d’ajouter : “Les réseaux sociaux représentent une arme à double tranchant, pour les mineurs, comme ils peuvent grandir et évoluer avec, ils peuvent également s’imprégner d’idées négatives. Cela représente un danger pour eux et pour les personnes qui vivent avec eux.”

Publicité

D’après ses mots, Karim Douiri tient à montrer : “Comment les membres d’une famille conservatrice marocaine peuvent être choqués quand ils apprennent que leur fille danse sur TikTok”. Pour lui, “certains scandales qui n’ont pas lieu d’être dans la société marocaine peuvent éclater. C’est pour cette raison que j’ai visé les filles qui dansent sur TikTok”.

Toujours dans son idéologie ultra conservatrice, l’influenceur estime que “la femme marocaine musulmane doit se concentrer sur ses études, sur la construction de sa personnalité et la maturité intellectuelle, au lieu de perdre son temps sur les réseaux sociaux.”

Il finit par conclure que “chacun est libre de faire ce qu’il veut” et qu’il n’a jamais attaqué personne. “Je n’ai pas encouragé aux violences contre les femmes”, martèle-t-il.


Les commentaires sur sa publication démontrent que les internautes ne sont pas du tout d’accord avec ses propos, et dénoncent ces vidéos emplies de violence et de messages encourageant la violence contre les femmes.

Pour rappel, ce dimanche 2 mai au soir, 12 comptes marocains engagés ont lancé l’alerte concernant les vidéos de Karim Douiri. Il s’agit de No Hchouma, Bentdarhoum, Lamyaa Benmalek, 7achak, Edsmaroc, Iti7ad_almaghribiat, M.A.L.I, Mra W gadda, Womanup_morocco, Yasbens, Chkounlallatlbnat et Ourvoiceisone. Cette alerte a rapidement été relayée par de nombreux internautes marocains outrés de cette incitation à la haine et le message archaïque et violent propagé par Karim Douiri.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

6 choses originales à faire à son amoureux pour pimenter le quotidien

Chère Marocaine, tu veux vivre en sécurité ? Cette méthode est faite pour toi

Mode : 12 marocaines à suivre absolument sur Instagram

12 situations que vivent toutes les filles après une rupture

Socotra, la première île extraterrestre... terrestre

On a testé pour vous : Le restaurant le Bleu du Four Seasons à Casablanca

12 sportifs marocains qui représentent l'espoir du Maroc

Confinement: 5 activités anodines du quotidien qui nous manquent

Quiz : Quel type de frère/soeur es-tu ?

Top 24 des meilleurs musées dans le monde