fbpx

Voici les détails de l’interpellation de Saïd Taghmaoui à Marrakech

Par le 7 avril 2021 à 14:34

Comme nous vous l’avions annoncé il y a quelques jours, l’acteur franco-marocain Saïd Taghmaoui a été interpellé et a dû payer une amende de 300 dirhams pour avoir violé l’état d’urgence sanitaire.

Publicité

Le site d’information Le360 a discuté avec l’acteur qui leur a fourni plus de détails sur la soirée en question. Saïd Taghmaoui se trouvait, le 4 avril dernier, encore attablé avec 22 autres personnes, après l’heure du couvre-feu (20 heures) quand les agents de police l’ont interpellé.

Publicité

L’acteur était alors pris en flagrant délit avec ses amis et le propriétaire de l’établissement bravant les interdiction de l’état d’urgence sanitaire imposé dans tout le royaume.

Après avoir payé son amende, Saïd Taghmaoui a été ensuite reçu par le préfet de police de Marrakech, qui lui a expliqué en quoi consistaient les mesures préventives en vigueur sur l’ensemble du territoire.

“Le Préfet de police de Marrakech et des responsables de la police ont eu l’amabilité de m’accueillir à cette fin. Je les remercie infiniment pour leur bienveillance”, a déclaré l’acteur à la même source. Il explique qu’il a payé cette amende “fort de sa conviction d’être un citoyen marocain, qui respecte les lois de son pays”.

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

16 types de stages qu'on a tous faits

Papa, maman, ne me parlez plus de mariage

9 choses que seuls les gens qui portent des lentilles comprendront

5 types de femmes que tu rencontres chez le coiffeur

Ces 21 stars qui se sont converties à l'Islam

10 phrases que les Marocains en ont marre d'entendre à l'étranger

Les 5 sons Rap validés à écouter en boucle (ou pas)

Il y a ceux qui restent Mremdnin jusqu'à la fin du Ramadan, et même après...

8 choses à savoir sur la YouTubeuse Kawtar Bamo

12 signes qui prouvent que vous êtes un terrible colocataire