Attentat au Parlement du Canada, le pays sous le choc

Par le 23 octobre 2014 à 23:17

Un tireur fou a semé la terreur dans la capitale nationale du Canada: Ottawa, hier en journée. La colline parlementaire, où se trouve entre autres le Parlement du Canada, a été le théâtre de douzaines de coups de feu, laissant pour mort un soldat en fonction.

Publicité

Les premiers coups de feu ont retenti à 9h52 au Monument Commémoratif de guerre du Canada. Un soldat est touché, sa mort est annoncé à son arrivé à l’hôpital.

Quelques minutes plus tard, d’autres coups de feu retentissent dans le Parlement. Une chasse à l’homme se déploie pour neutraliser le ou les présumés tireurs. Un journaliste du canadien Globe and Mail a filmé les policiers à l’intérieur du parlement.

Publicité

Des témoins auraient entendu plus d’une trentaine de coups de feu. Un large périmètre de sécurité est alors établi autour du parlement, et plusieurs bâtiments aux alentours sont bouclés. Plusieurs personnes sont confinés à l’intérieur et ne peuvent pas quitter les lieux.

À 10h48, la mort d’un premier tireur est confirmé. Les autorités croient à ce moment-là qu’il y avait 2 ou 3 tireurs qui se seraient introduits dans le parlement.

10h50, les client du centre commercial d’Ottawa, le Centre Rideau, sont évacués. L’Université d’Ottawa, pour sa part, est confinée et personnes ne pouvait en sortir. On demande aux étudiants et au personnel de se cacher et de s’éloigner des portes et fenêtres.

À 15h55, le confinement total est levé pour le centre-ville d’Ottawa. Un large périmètre de sécurité autour du parlement reste en place. 4 heures plus tard, les députés et le personnel politique sont évacués par autobus.

L’identité du présumé tireur, tué par les gendarmes, est révélée par la chaine américaine CBS citant des sources gouvernementales. Son nom est Michael Zehaf-Bibeau, né à Montréal en 1982 d’une mère québécoise et d’un père d’origine libyenne.

On apprend aussi l’identité du soldat mort en fonction, Nathan Cirillo.

Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, s’est adressé en fin de journée dans une rare allocution télévisée.

Pour l’instant, on ne connait pas les intentions du tireur. Une enquête est en cours par les services de renseignements canadiens conjointement avec les forces de l’ordre municipal et national.

Passionné de voyages, de tennis et de nouvelles technologies, je vous offre ma perspective et une couverture du buzz, du divertissement et de l'actualité en direct de Montréal.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

14 choses qui t'arrivent quand tu arrêtes de faire du sport

18 choses que tu ne connais que si tu as du ventre

9 inventions qui vous faciliteront la vie

11 stéréotypes sur les étudiants en médecine

11 types de fêtards qu'on connaît tous

5 photos époustouflantes du Maroc vu à vol d'oiseau

Et si des tableaux de peinture populaires parlaient en Darija ?

6 entretiens d'embauche auxquels il vaut mieux ne pas être candidat

Comment 'soi-disant' reconnaître un Weld Nass ?

Le petit Omar, le dico pour comprendre les parents marocains