Wiko

14 réponses possibles à la phrase ‘fais moi voir ton téléphone’

Cet article vous est proposé par

Quand quelqu’un demande à voir ton téléphone, tu sens comme s’il menaçait ton intimité. Conséquence : tu passes par toutes les phases de craquage psychologique. Du stress à la grosse panique, tes réponses dépendent de ton état, et de 9sou7yt rass de la personne qui ose te faire une telle demande.

Lancer un « non » sec sans explications pourrait être mal perçu, mais au même temps tu n’es pas du tout prêt à divulguer ta vie intime à une autre personne. Et si elle lisait tes messages ou tombait sur ces screenshots que tu as envoyées à ton meilleur pote ? Aperçu :

1. Tu restes calme, un simple NON suffit

2. Tu t’emportes un peu, et tu demandes « Pourquoi ? »

3. « Désolé la batterie est à 1% »

4. Tu fais diversion et tu parles d’autre chose

5. Tu provoques la crise de nerfs

6. « Bllati je le déverrouille » et tu te déconnectes de Facebook

7. « Je te le donne, mais n’ouvre pas la galerie, 3ndak »

8. « J’attends un appel urgent »

9. « Rah mafihch les jeux »

10. Tu règles ton alarme pour sonner et tu te lèves pour « répondre »

11. Pour les experts : installer l’appli « Fake Call & SMS »

12. Le challenge : « Donne moi ton téléphone et je te donne le mien »

13. « Tu veux voir ? ok je te montre »

14. Tu cèdes, mais tu as des tics bizarres quand l’autre tient ton téléphone

Les indémodables

10 réponses possibles à la phrase 'Imta nfer7o bik ?'

Avant/Après : Ton premier jour à l'école VS à la fin du semestre

Ces 21 stars qui se sont converties à l'Islam

Top 10 des meilleurs joueurs de Poker au monde

Vivez l'expérience des chambres d'hôtes avec ces maisons grottes que vous ne trouverez qu'au sud du Maroc

Quiz : Quel type de personne es-tu en soirée ?

10 génériques des dessins animés de notre enfance

10 points sur lesquels tous les Marocains s'accordent

Ftour express : 6 recettes à moins de 30 min pour ceux qui habitent loin de leurs familles

7 choses que les Marocaines aiment et détestent en même temps chez leurs mecs