5 choses à retenir sur l’affaire d’adultère impliquant deux dirigeants du MUR

Kenza Soulaymani

Par le 22 août 2016 à 16:35

20 Août, dans la matinée, deux policiers surprennent en « flagrant délit d’adultère » deux dirigeants du Mouvement Unicité et Réforme. Outrage à la moralité d’une formation politique, les réseaux sociaux montent sur les créneaux. Le scandale, jugé dégradant et abjecte par l’opinion publique, soulève du remous au sein du MUR et du PJD.

Qui a fait quoi, quand, où et comment ? WLB  répond à toutes vos questions.

1. Sur le banc des accusés

Deux personnes sont impliquées: Moulay Omar Benhammad et Fatima Nejjar, deux dirigeants du Mouvement Unicité et Réforme, une association religieuse considérée comme étant le bras idéologique du PJD. Benhammad est surtout connu pour sa tristement célèbre fatwa interdisant les échanges de mots d’amour sur Facebook. Idem pour Fatima, qui elle, s’est distinguée par un prêche dans lequel elle appelle les étudiantes  « à ne pas céder au vice et à ne pas rire avec des hommes ». Pour la pieuse Fatima, ce genre de rire entre dans le « domaine de la fornication ». Le contraste est nettement perceptible.

2. De quoi les accuse-t-on ?

فاطمة-النجار

Selon la presse électronique, les deux dirigeants du MUR ont été surpris en « flagrant délit d’adultère » à bord d’une voiture parquée devant une plage de la région Mansouriah. Les deux amants sont illico arrêtés pour ensuite être remis à la gendarmerie royale qui les place directement en détention.

3. Quelle a été leur réaction ?

omar_benhammad

Le média électronique ahdath.info fait savoir que Omar Benhammad avait déclaré aux autorités que Nejjar était sa compagne, pour ensuite affirmer qu’ils étaient mariés selon un mariage religieux/coutumier. La même source atteste que Benhammad avait tenté, lors de son interpellation, de corrompre la police.

4. Qu’en est-il de la justice marocaine ?

f71b1cca443ca82731d920304c288a8b

Pour l’heure, les deux amants sont en liberté provisoire. Toutefois, le procureur du roi chargé de cette affaire maintient la poursuite en justice. Leur procès est fixé pour la date du 1er septembre.

5. Que dit le MUR sur ce scandale ?

Omar-Benhammad-et-Benkirane-Aicpress-700x470

La colère se fait ressentir au sein du MUR. Dans un communiqué officiel publié hier, le mouvement religieux annonce le gel de l’adhésion des deux vice-présidents. Il affirme également « son rejet total du mariage coutumier et son soutien à la loi relative au mariage ».

 Affaire à suivre 

 

Kenza Soulaymani

Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Les indémodables

4 bonnes raisons de positiver après une rupture + BONUS

13 incroyables habitudes des jeunes marocains connectés sur les réseaux sociaux

Dans les coulisses de 10 films cultes des années 90

8 bonnes raisons d'aimer l'ONCF

15 choses que toutes les filles doivent mettre dans leur sac avant de sortir

5 bonnes adresses foodie à découvrir à El Jadida

7 bonnes raisons de sortir avec un DJ

8 choses qui nous énervent tous durant Ramadan

Le 9 endroits les plus insolites pour séjourner

Emmerder le monde en 34 petits conseils quotidiens