fbpx

5 choses que les Marocains ont mangé durant « Am El boune »

Par le 10 juillet 2020 à 10:47

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la France avait confisqué toutes les cultures agricoles du Maroc, ce qui a conduit à l’émergence d’une grande famine en 1944 appelée  « Ame el Boune« .

Publicité

Une période marquée par un rationnement drastique des produits de première nécessité, comme le blé, l’huile, le thé, le sucre, etc. Une terrible famine avait sévi longtemps les corps et les esprits.

Au cours de ces années, la famine et la sécheresse se sont propagées dans tout le Royaume, ce qui a poussé les marocains à chercher tout type de nourriture. Beaucoup d’entre eux préféraient s’aventurer en mangeant des choses vénéneuse plutôt que de mourir de faim.

Publicité

Dans cet article, on vous dévoile 5 choses que les Marocains ont mangé durant « Ame el Boune ».

1. La plante « Yerna »

Alors que le blé est devenu une monnaie très rare, les gens ont trouvé l’alternative dans la plante « Yerna », ils transformaient ses racines en farine pour faire du pain. Cette plante se distingue par son goût très amer, toutefois, elle a sauvé de nombreuses familles.

2. Les criquets

C’était l’année où les Marocains ont mangé des criques grillés et frits par milliers.

3. Le porc

Bien entendu, le porc est interdit à la consommation dans l’islam, certes, au cours de Am el Boun, les hommes de religion ont permis la consommation du porc, en vue d’éviter la famine.

4. Les feuilles d’arbres et les plantes vénéneuses

Les Marocains préparaient des soupes à base de feuilles d’arbres et dans certaines régions arides, ils ont mangé des plantes vénéneuses, ce qui provoquait la plupart du temps des diarrhées sévères et des empoisonnements. Plusieurs familles ont rendu l’âme à cause d’un seul repas…

5. Les glands, les caroubes

Les marocains ont mangé durant Am el Boune les glands et les caroubes qui se trouvaient dans les forêts pour la première fois.

À part le rationnement des produits alimentaires de l’année 1944, le royaume a bien connu d’autres misères par le passé : Famine, peste et d’autres épidémies inconnues, étaient toutes au menu dès 1521.

Passionnée de lecture, d'écriture et de cuisine internationale. Mes passions sont mes priorités dans la vie ❤️

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

5 scènes de films et séries marocains que vous n'oublierez jamais

À 21 ans, j’ai vécu ma plus grande dépression, et partir chez le Raki m’a traumatisé

15 signes qui prouvent que tu es un vrai Wydadi

20 avantages de vivre à Rabat

Classement des 10 plus vieux musées au Maroc

Les 5 personnes que tu croises au Hammam marocain

10 plus grandes fraudes financières de tous les temps

16 étapes par lesquelles nous passons en période d'examens

Les 10 prises aériennes les plus incroyables

Ces 10 paysages à couper le souffle