Ces choses que tu vis quand tu as un neveu ou une nièce

Jihane Rouzaqui

Par

Un bébé c’est beau, c’est mignon, c’est… plein de jolies choses, mais quand on s’en occupe ou qu’on en devient oncle ou tante, c’est bien à d’autres aspects que nous avons à faire. Les cris, les pleurs, les couches à changer et les longues nuits. Pour toi, ces choses que tu vis quand tu as un neveu ou une nièce.

1. Tu prends un coup de vieux

Tu deviens subitement tante ou oncle.

giphy (1)

2. Tu as d’abord peur de le prendre dans tes bras

Tout comme n’importe quel bébé que tu a peur de briser en deux.

tumblr_mfpflz0e5m1r3y48vo1_500

3. Tu te rends compte que tu apprends avant l’heure à prendre soin d’un bébé

Tu sais changer une couche par exemple.

i-dont-care-but-yay-gif

4. Toi aussi tu sais ce que ça fait de manquer de sommeil la nuit

Quand ses parents voyagent et que c’est toi qui le garde, tu deviens le parent provisoire.

yeah-baby-gif-joey-friends

5. Tu ne comprends pas du tout cette nouvelle génération

Ils ne se calment plus à la tétine, mais à l’iPad.

LaughAtYou2_zpsb188646d

6. Il/Elle s’habille même mieux que toi…

#SWAG

HTB1Yv5mIpXXXXXoaXXXq6xXFXXXc

7. …Oui, l’avenir de demain

Hadik.

serena-painting-nails

Jihane Rouzaqui

Blogueuse dans l'âme, mais aussi très active sur les réseaux sociaux, je serai votre Super Buzz Woman en toutes circonstances. J’utiliserai ma curiosité à bon escient afin de vous offrir le meilleur du web. Because WELOVEYOU !

Les indémodables

10 types de personnes face à la pluie

Vous reconnaîtrez sûrement cette personne qui amplifie les choses comme pas possible

5 manières de gagner une dispute sans arguments

Quand les logos de marques marocaines prennent les couleurs de leurs concurrents

Les situations les plus embarrassantes qui nous sont tous arrivées - 2e partie

6 des plus belles terrasses panoramiques en plein coeur de la médina de Marrakech

13 bonnes raisons de rester célibataire quand tu as 20-25 ans

Ton week-end sur Instagram VS ton week-end dans la vraie vie

13 métiers que nos grands-parents ne comprennent pas

11 stéréotypes sur les étudiants en journalisme