fbpx

Hommage à Alep et à ses Hommes qui souffrent en silence

Par le 3 mai 2016 à 11:06

Ceci est un cri de colère, un coup de gueule pour une ville, un pays, un peuple en deuil. Tout le monde a soutenu Paris et Bruxelles dans leur misère, mais quand Alep a pleuré, personne n’était là pour la réconforter.

Publicité

http://www.boursorama.com/

http://www.boursorama.com/

Plusieurs jours que la Syrie succombe à la pire forme du terrorisme qui soit, et on s’étonne de voir le monde se taire alors qu’il n’y a pas longtemps, les plus puissants hommes d’États ont milité pour la paix et contre le racisme.

http://www.boursorama.com/

http://www.boursorama.com/

Mais sortent du lot des hommes qui font la différence, même si cela signifie risquer leurs vies. C’est le cas pour Dr. Mohammad Wassim Maaz, pédiatre mort dans les bombardements d’Alep, parce qu’il a refusé de quitter les lieux et de rester au chevet des enfants. Nous lui rendons hommage, et nous pleurons les martyres syriens.

Publicité

http://www.boursorama.com/

http://www.boursorama.com/

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

10 food bloggers marocaines à suivre de toute urgence sur Instagram

L'anxiété n'est pas une blague et ça mérite qu'on en parle

Loin des yeux, loin du cœur ? Voilà comment animer votre relation à distance lors du confinement

13 choses auxquelles une fille pense avant d’aller à la plage

Ces 11 friandises marocaines des années 90

Voici les 5 métiers les plus dangereux au monde

Ces 10 lieux historiquement riches que les autres Marocains envient aux Fassis

Coronavirus: 5 choses que les marocains doivent absolument faire

12 belles photos du Prince Moulay Rachid

6 choses que les parents de nos potes ont l’habitude de nous dire et ce qu'on aurait souhaité leur répondre