fbpx

Hommage à Alep et à ses Hommes qui souffrent en silence

Par le 3 mai 2016 à 11:06

Ceci est un cri de colère, un coup de gueule pour une ville, un pays, un peuple en deuil. Tout le monde a soutenu Paris et Bruxelles dans leur misère, mais quand Alep a pleuré, personne n’était là pour la réconforter.

Publicité

http://www.boursorama.com/

http://www.boursorama.com/

Plusieurs jours que la Syrie succombe à la pire forme du terrorisme qui soit, et on s’étonne de voir le monde se taire alors qu’il n’y a pas longtemps, les plus puissants hommes d’États ont milité pour la paix et contre le racisme.

http://www.boursorama.com/

http://www.boursorama.com/

Mais sortent du lot des hommes qui font la différence, même si cela signifie risquer leurs vies. C’est le cas pour Dr. Mohammad Wassim Maaz, pédiatre mort dans les bombardements d’Alep, parce qu’il a refusé de quitter les lieux et de rester au chevet des enfants. Nous lui rendons hommage, et nous pleurons les martyres syriens.

Publicité

http://www.boursorama.com/

http://www.boursorama.com/

Je suis une magicienne des temps modernes. Entre mon métier et ma passion, chaque jour je crée des choses par la seule force de mon esprit.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Mon Beau Maroc : Merzouga, le palais des dunes

6 cadeaux de Saint-Valentin à 0 dirhams

6 adresses pour un afterwork réussi à Casablanca

20 magnifiques clichés historiques du XXe siècle

7 faits qui prouvent qu'un orateur est un homme parfait

7 bonnes raisons de sortir avec un DJ

7 signes qui montrent que vous êtes mentalement fort

Pour tout Marocain, le ftour est le meilleur moment de la journée

5 choses que les marocains doivent absolument faire pendant ce Ramadan

15 choses qui t'arrivent quand tu emménages seul à l'étranger