Le Qatar refuse de traiter les plaintes du Maroc contre Hafid Derraji

Par le 3 février 2022 à 14:13

Les autorités qataries ont refusé de traiter les plaintes adressées par des avocats marocains contre le commentateur sportif de la chaine qatarie BeIN Sports, l’Algérien Hafid Derradji, accusé d’avoir insulté les femmes marocaines. Rapporte L’ODJ.

Publicité

Le club des avocats du Maroc avait chargé un avocat qatari d’examiner l’affaire, la justice qatarie a « refusé de recevoir la plainte » et « exigé » que ce soit l’Ambassade du Maroc qui se soumette en tant représentant officiel du Royaume pour porter plainte.

La justice qatarie a également demandé à ce que l’avocat chargé d’ouvrir la procédure pénale le fasse au Maroc et qu’il l’adresse par la suite au procureur général qatari dans le cadre de la coopération judiciaire internationale.

Publicité

Plusieurs ressortissants marocains résidant au Qatar ont également porté plainte contre Hafid Derradji au Qatar, mais la justice qatarie, encore une fois, a refusé de leur donner suite.
Le club des avocat du Maroc a déposé une plainte adressée au procureur général qatari Issa ben Saad Al-Jafali Al-Nuaimi, afin d’engager l’action pénale conformément aux exigences de l’article 8 de la loi 14/2014 relative à la lutte contre la cybercriminalité.
Cet article stipule que « quiconque transgresse l’un des principes ou des valeurs sociales, ou attaque autrui par des injures ou des calomnies sur les réseaux informatiques ou tout moyen de communication informatisé, sera puni d’une peine d’emprisonnement n’excédant pas trois ans et d’une amende n’excédant pas 100 000 cent mille riyals, ou d’une l’une de ces deux peines ».
Pour rappel, le commentateur algérien aurait, selon les accusations, eu une conversation avec une Marocaine sur les réseaux sociaux dans laquelle il insulte les Marocaines, et porte atteinte à leur dignité. Des captures d’écran de la conversation supposée, ont fait le tour de la toile sur les réseaux sociaux.
Mais l’Algérien Hafid Derradji soutient qu’il s’agit d’une fausse conversation et nie avoir insulté les Marocaines. Il n’a toutefois pas présenté d’excuses.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

15 choses que toutes les filles doivent faire pendant l’été

Trolltunga, le précipice le plus vertigineux de la planète

52 plages marocaines dans lesquelles il ne faut pas se baigner

Quiz : À quel point connais-tu le film 'Marock' ?

8 choses qui passent dans la tête d'une fille lorsqu'elle porte une jupe

Quiz : Sais-tu parfaitement parler R'bati ?

Voici pourquoi il vaut mieux rester en pyjama le soir du réveillon

8 situations que seules les personnes qui font plus jeunes que leur âge connaissent

Ces personnes "ordinaires" qui ont épousé des membres de la monarchie

11 choses qui prouvent que tu as grandi au Maroc