fbpx

10 phrases que tu en as marre d’entendre si tu ne manges pas ‘Douara’

Par - 1100 réactions

Aid Al Adha est la meilleure occasion pour se retrouver en famille, visiter les proches, s’approcher de Dieu, aider les pauvres… mais aussi profiter de la diversité des plats marocains, sauf que ce dernier point est un cauchemar pour d’autres, parce qu’ils ne supportent pas le goût de cette viande ou les plats que l’on fait avec « Douara » (tripes du mouton), chose qui est tout à fait normale puisqu’on est différents, donc nos goûts diffèrent aussi !

Mais nos chers amis marocains ne laissent personne tranquille !

1. La question la plus évidente : « Pourquoi tu ne manges pas ça !? »

2. « Encore une omelette ? Meskiiiiiiine ! »

3. « Mais quel fragile ! allez courage. »

4. « Juste un petit morceau, vas y essaye »

Wa 3ibad lah.

5. « Pourquoi ça te dégoute, mais pas moi »

Parce que tu es un monstre.

6. « Est-ce que les végétariens mangent des œufs ? »

7. « Lorsque tu achèteras ton propre mouton tu vas jeter « Douara » ? »

Je vais te l’offrir, content ?

8. « Vaut mieux épouser une femme qui ne la mange pas aussi, sinon t’es mort »

9. « Tu gâches ta vie mon ami ! Tu dois absolument goûter ça »

10. « Est-ce que tu as un mauvais souvenir d’enfance avec les moutons ? »

Je transporte mon monde partout où je me déplace. Grande rêveuse ! Entre art et ingénierie et pour le plaisir des mots je viens vous partager l’actualité avec beaucoup de créativité ♡

Les indémodables

Les 5 fausses idées qu'on a tous après le bac

Quiz : Quel type d'étudiant marocain es-tu ?

Notre sélection des 10 meilleures boites de nuit du Maroc

18 adjectifs purement marocains pour décrire une femme

Top 10 des Toc les plus fréquents (et les plus bizarres)

8 profils marocains sur lesquels tu tombes toujours sur Tinder

12 phrases que nous avons déjà entendues de nos parents marocains

17 choses que tu vis quand tes meilleurs amis sortent ensemble

La Tour Eiffel et ses 1001 répliques

17 phrases que toute fille marocaine a déjà entendues de sa mère