fbpx

A Tanger, les filles non voilées sont visées par des extrémistes islamistes

Par le 29 mars 2021 à 10:35

Tanger voit de nouveau réapparaître les “brigades de la vertu”, ce dimanche 28 mars. Des inconnus se sont coordonnés et ont accroché sur les murs du centre-ville des messages qui appellent les parents à “voiler leurs filles”, indique le site d’information Tanja24.

Publicité

Pour ces inconnus, les filles qui ne se voileront pas seront traitées de “sans honneur, sans scrupule et sans religion”. Les auteurs de ces textes considèrent que ces filles de “13 ans en âge de puberté, les femmes non-mariées à l’âge de 18 ans, les femmes en pleine fleur de l’âge (…) qui s’habillent avec des vêtements près du corps (…) sont des produits bon marché que leurs parents mettent sur les trottoirs, dans les rues, et sur les routes.”

Publicité

Ces écrits ont enflammé les réseaux sociaux. Les Marocains se sont insurgés contre la brutalité de ces mots qui ont envahi les rues de Tanger.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 7achak (@7achak.maroc)

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les 16 moments qui nous énervent au Mcdo

Voici à quoi ressembleraient ces personnages historiques aujourd'hui

10 situations qui te rappellent que c'est Ramadan

Découverte : Pietro Sedda, l'italien aux tatouages surréalistes

Legzira parmi les 40 belles plages au monde

19 différences entre notre génération et celle d'aujourd'hui

Comment reconnaître la période des élections communales au Maroc ?

10 choses que tu connais si tu as un ami DJ

9 dessins animés qui ont façonné l'enfance de plusieurs Marocains !

12 signes que tu dépenses beaucoup trop d’argent