fbpx

A Tanger, les filles non voilées sont visées par des extrémistes islamistes

Zaïnab Aboulfaraj

Par le 29 mars 2021 à 10:35 - 2060 réactions

Tanger voit de nouveau réapparaître les “brigades de la vertu”, ce dimanche 28 mars. Des inconnus se sont coordonnés et ont accroché sur les murs du centre-ville des messages qui appellent les parents à “voiler leurs filles”, indique le site d’information Tanja24.

Publicité

Pour ces inconnus, les filles qui ne se voileront pas seront traitées de “sans honneur, sans scrupule et sans religion”. Les auteurs de ces textes considèrent que ces filles de “13 ans en âge de puberté, les femmes non-mariées à l’âge de 18 ans, les femmes en pleine fleur de l’âge (…) qui s’habillent avec des vêtements près du corps (…) sont des produits bon marché que leurs parents mettent sur les trottoirs, dans les rues, et sur les routes.”

Publicité

Ces écrits ont enflammé les réseaux sociaux. Les Marocains se sont insurgés contre la brutalité de ces mots qui ont envahi les rues de Tanger.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 7achak (@7achak.maroc)

Zaïnab Aboulfaraj

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

20 souvenirs qui te rappelleront le primaire au Maroc

5 mauvaises habitudes à bannir durant Ramadan

8 meilleures activités à pratiquer cet été à Saïdia

Les gens qui n'aiment pas n3as et la sieste, vous ne savez pas ce que vous ratez

10 phrases qui énervent ceux qui n'ont toujours pas leur permis

Quiz : Quel type de frère/sœur es-tu ?

7 preuves que les chats sont maléfiques

7 choses que vous ne savez pas sur Badr Hari

Ces choses embarrassantes que tu fais quand tu es seul(e)

5 situations dans lesquelles il est temps de ne plus dire hchouma