A Tanger, les filles non voilées sont visées par des extrémistes islamistes

Par le 29 mars 2021 à 10:35 - 2282 réactions

Tanger voit de nouveau réapparaître les “brigades de la vertu”, ce dimanche 28 mars. Des inconnus se sont coordonnés et ont accroché sur les murs du centre-ville des messages qui appellent les parents à “voiler leurs filles”, indique le site d’information Tanja24.

Publicité

Pour ces inconnus, les filles qui ne se voileront pas seront traitées de “sans honneur, sans scrupule et sans religion”. Les auteurs de ces textes considèrent que ces filles de “13 ans en âge de puberté, les femmes non-mariées à l’âge de 18 ans, les femmes en pleine fleur de l’âge (…) qui s’habillent avec des vêtements près du corps (…) sont des produits bon marché que leurs parents mettent sur les trottoirs, dans les rues, et sur les routes.”

Publicité

Ces écrits ont enflammé les réseaux sociaux. Les Marocains se sont insurgés contre la brutalité de ces mots qui ont envahi les rues de Tanger.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 7achak (@7achak.maroc)

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

13 petites astuces pour se sentir frais durant l'été

Life in the High Atlas : Voyage dans le temps avec Youssef Boudlal

10 conseils pour dépasser le complexe du S1 et réussir vos études universitaires au Maroc

Découvrez les 10 plus beaux lagons du monde

4 animes à ne pas rater sur Netflix

Les 18 types de messages que chacun de nous a reçus au moins une fois dans sa vie

10 choses que tu ressens en pensant à la rentrée

Vous pouvez désormais vous faire livrer vos repas à Casablanca en tout sécurité

Loin des yeux, loin du cœur ? Voilà comment animer votre relation à distance lors du confinement

Voici comment maintenir une relation équilibrée en 6 points !