fbpx

Comment ‘réellement’ reconnaître une Bent Nass ?

Par - 2050 réactions

Contrairement à l’article qui relate comment une Bent Nass doit « soi-disant » être, celui-ci est à prendre au sérieux, car il représente certaines des caractéristiques qui décrivent « réellement » une Bent Nass.

Publicité

1. Elle ne joue pas un rôle

karmahug-1459881391

Elle se présente comme elle est, avec ses qualités et ses défauts, sans chercher à paraître parfaite ou « forcément » plaire.

Publicité

2. Elle ne cherche pas à se faire remarquer

party23

Elle n’éprouve pas le besoin de se mettre en avant, et est consciente de sa propre valeur.

3. Elle sait prendre son temps

tumblr_mkpxeaAlzH1s9j8ldo1_500

Pour construire une belle histoire, il faut du temps, et elle en est consciente.

4. Elle est respectueuse, mais indépendante

tumblr_nkwuloGaiB1sgyl7vo1_500

Etre indépendante ne se limite à avoir ses propres revenus…

5. Elle exprime ses ressentis, et n’a pas peur de dire la vérité

rude-gif

Pour une relation saine, les choses doivent toujours être claires.

6. Elle est attentive

i-dont-care-but-yay-gif

Elle s’intéresse à vous, pose des questions, et ne passe pas son temps à parler d’elle et de ses malheurs.

7. Enfin, si vous vous sentez bien avec elle (qu’elle joue Fifa), et qu’elle est tout ça à la fois…

318a0f4fc6b67de5020ed3414ffa535e8a81452271a381420ee1ffce6122fc97

…N’hésitez plus, foncez !

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

12 endroits où faire la fête à Casablanca

10 films à voir (et revoir) entre potes

20 magnifiques clichés historiques du XXe siècle

Ces Marocaines nous disent tout : Victime d'une agression sexuelle, quelle serait ta réaction ?

8 choses qui arrivent quand un étudiant essaie de cuisiner pour la première fois

9 signes pour reconnaître un mythomane

6 raisons de sortir avec un(e) marocain(e) du signe de la balance

Quiz : Quel type de pote marocain es-tu ?

Notre vie entre les années 90 et aujourd'hui en photos

Les situations les plus embarrassantes qui nous sont tous arrivées - 2e partie