Le divorce de l’émir de Dubaï va coûter 650 millions d’euros

Par le 27 décembre 2021 à 12:01

 

Publicité

Il s’agit du divorce le plus faramineux de l’histoire de la justice britannique. En effet, Le cheikh Mohammed al-Maktoum l’émir de Dubaï a été condamné à régler son divorce avec Haya de Jordanie en versant pas moins de 554 millions de livres à la princesse et à leurs enfants. Oops !

La princesse Haya de Jordanie, l’une des filles du défunt roi Hussein, avait fui à Londres en 2019. La sixième épouse du cheikh Mohammed al-Maktoum affirmait alors « craindre pour sa vie » et celles de ses deux enfants au sein de l’émirat.

Publicité

Cette mère de 47 ans, anglaise par sa mère, avait alors officialisé sa demande de divorce. D’après la Haute Cour de justice de Londres, son ex-époux souverain a piraté son téléphone et ceux de ses avocats britanniques grâce au logiciel espion Pegasus.

Il l’a également « harcelée ou intimidée » avant qu’elle s’exile en Angleterre, et même après. Dans la capitale britannique, l’ex-compagne du chef d’État vit à Kensington, un quartier huppé, sous haute protection.

Persévérante, réservée et solitaire. Beaucoup d’échecs ont fait que je ne croyais plus en moi, mais je ne me suis jamais résignée, car la vie c’est des montagnes russes et les échecs deviennent avec le temps une source de motivation.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Les inegalités sociales au Maroc vues depuis la lentille d'un car spotter

Le libertinage au Maroc existe et voici les confessions de 4 libertins marocains

Les 10 commandements pour mieux cuisiner

Les 11 étapes stressantes pour postuler à un stage d'été

Les Free Monkeyz dissèquent les goûts des artistes depuis Casablanca

7 choses qui t'arrivent quand tu es ponctuel(le) au Maroc

8 choses plus probables que de gagner au Loto

13 mots que seuls les vrais chamalis peuvent comprendre - 2e partie

7 choses que tu en as marre d'entendre depuis que tu cherches du boulot

10 festivals auxquels il faut absolument assister