Le Maroc adopte une nouvelle stratégie face aux produits textiles turcs importés

Raïhana Bezoui

Par le 12 janvier 2018 à 14:53

Le marché national a connu un déferlement industriel cosmopolite ces dernières années, un mouvement économique de haut calibre qui a permis aux produits turcs de frôler le summum des bénéfices en visant l’expertise et la submersion du secteur textile marocain, et qui par conséquent a mis en emphase maintes troubles financiers qui ont fragilisé bon nombre d’unités industrielles marocaines orientées vers le marché domestique.

Lc Waikiki, Koton, Defacto… et bien plus encore, les franchises turques n’ont pas cessé de s’approprier jalousement le secteur textile national au fil des dernières années, en ouvrant des points de vente stratégiques sur l’ensemble des villes phares du Maroc : de Casablanca à Rabat en passant par Marrakech, Tanger et Agadir.

Le Ministère de l’Industrie, de l’investissement, du Commerce et de l’Économie numérique a donc décidé de mettre fin à cette exemption malgré l’Accord de libre-échange (ALE), datant de 2006, qui existe entre les deux pays et ce, en instaurant des mesures d’ajustement transitoires sur certaines catégories de produits textiles afin de mettre un terme à la capitalisation des produits turcs.

Cette décision annoncée le 8 janvier et mise à exécution le 9 janvier est censée contrer les perturbations conséquentes du marché national dues à l’accroissement des importations à prix compétitif originaire de Turquie et vise à protéger l’industrie textile nationale face aux enjeux de la montée des importations turques.

Une stratégie audacieuse, cruciale et catégorique qui ne risque pas de faire l’unanimité et qui suscitera sans l’ombre d’un doute une divergence d’opinions.

Raïhana Bezoui

Dionysiaque et apollinienne, je suis une éternelle passionnée de littérature, une patriote dans l'âme et un esprit avide de connaissance. Je me ferai un plaisir de cerner votre curiosité en vous associant à mon petit monde, toujours en quête du meilleur pour vous.

Les indémodables

Un pote 'Fhaymi', ça vous dit quelque chose ?

10 bonnes raisons de détester les Marocains

Toi petit vs toi maintenant : 8 différences dont tu viens de te rendre compte

13 choses que tu fais pour avoir l'air sportif

10 choses que tu ressens en pensant à la rentrée

11 bonnes raisons de commencer à fumer

10 choses qui font de la cuisine marocaine une référence diététique

14 signes qui font de toi un ENCGiste de Kénitra

7 choses que seul l’épicier marocain est capable de faire

Top 10 des Jeux vidéos les plus flippants