fbpx

Les étudiants algériens bloqués au Maroc seront rapatriés mais paieront de leur poche

Zaïnab Aboulfaraj

Par le 18 janvier 2021 à 9:48

L’ambassade d’Algérie au Maroc, a annoncé sur son site internet, ce week-end, que deux vols de rapatriement exceptionnels via Air Algérie seront organisés pour les Algériens qui désirent rentrer chez eux. Une nouvelle qui fait suite à l’affaire des quatorze étudiants algériens qui se sont retrouvés bloqués à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, après avoir été expulsés du Canada.

Publicité

Les étudiants algériens pourront rentrer chez eux à bord d’un des deux vols de rapatriement qui ont été programmés pour le 18 et 21 janvier. Toutefois, ils devront payer leurs billets. “Les personnes concernées doivent entrer en contact avec le bureau des compagnies aériennes. Les citoyens algériens à Casablanca doivent réserver leurs billets ou les acquérir directement à l’aéroport”, a annoncé l’ambassade d’Algérie au Maroc.
De plus, les personnes qui souhaitent partir devront justifier d’un certificat PCR négatif de moins de 72 heures. Chose qui ne sera pas aisée pour les étudiants algériens aux moyens limités.

L’affaire avait éclaté la semaine dernière, les étudiants algériens avaient lancé un appel de détresse sur le groupe “les Algériens de Montréal” le 12 janvier. Les étudiants expliquaient dans la vidéo qu’ils étaient censés aller à Alger, mais lors de leur escale à Casablanca, ils n’ont pas pu embarquer dans un vol. “On nous a dit qu’il n’y a pas de vol, on peut attendre deux jours comme un mois”, expliquent-ils. Dans les images, on peut apercevoir qu’ils se trouvent dans la salle d’attente réservée aux voyageurs en transit.

Publicité

Les autorités marocaines ont aidé, du mieux qu’ils peuvent, ces étudiants, en leur fournissant de la nourriture, un accès internet. Mais les jeunes algériens dormaient dans les couloirs de la zone internationale de l’aéroport de Casablanca.

L’Algérie avait mis fin aux vols exceptionnels avec le Maroc en janvier. Entre le 23 décembre et le 23 janvier, les autorités algériennes avaient autorisé les rapatriements, mais l’opération a été interrompue, en janvier, sans donner d’explications.

Zaïnab Aboulfaraj

Humaniste, je cherche avant tout à raconter des histoires qui peuvent vous inspirer. Journaliste dans l'âme depuis mon plus jeune âge.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

Top 10 des pays dont on ne connaît pas le vrai nom

17 choses que seuls 'l'wakala' connaissent 

14 choses qui t'arrivent quand tu arrêtes de faire du sport

6 entretiens d'embauche auxquels il vaut mieux ne pas être candidat

Ramadan 2018 : Des ftours à Marrakech pour toutes les bourses... et toutes les envies

10 techniques de triche rien que pour vous

14 choses pour lesquelles tu appelles toujours tes parents

35 affiches de campagnes de prévention les plus incisives

Si tu n'es pas du tout photogénique, tu te reconnaîtras sûrement dans cet article

Top 10 des plus belles actrices et mannequins marocaines