fbpx

LGBT : Voici vos droits en cas d’arrestation au Maroc

Par le 14 décembre 2016 à 15:10

Entretenir une relation sexuelle au Maroc avec un individu du même sexe est passible, selon l’article 489 du code pénal, d’une peine d’emprisonnement allant de six mois à trois ans de prison. Pour lutter contre l’homophobie, le collectif ASWAT de défense des LGBT a diffusé, à l’occasion de la journée mondiale pour la protection des droits humains, une vidéo permettant de sensibiliser les homosexuels sur leur droits.

Publicité

Quels sont alors tes droits en cas d’arrestation au Maroc ?

1. La police n’a pas le droit de violer ton intimité en dehors des heures de travail, c’est à dire entre 6h du mat et 9h du soir sauf si tu leur donnes l’autorisation

Publicité

2. Au moment de l’interrogatoire, il ne faut jamais se fier aux inspecteurs. Tu as le droit de garder le silence parce qu’après tout, ta vie sexuelle ne concerne que toi

3. Il est de ton droit de ne pas communiquer le mot de passe de ton téléphone aux inspecteurs. Cela touche à ta vie privée

4. En fin d’inspection, tu es en droit de demander à ce qu’on te remette la déposition. Relis la attentivement avant de la signer


Journaliste et Social Media Manager chez Welovebuzz.

Publicité

Publicité

Publicité

Les indémodables

15 types de personnes dans une photo de groupe

10 bonnes raisons de se (re)mettre au sport là, tout de suite

10 phrases que les hommes marocains détestent entendre

14 choses qui t'arrivent quand tu vas chez le médecin au Maroc

15 choses que toutes les filles doivent mettre dans leur sac avant de sortir

22 choses que vous ne saviez peut-être pas sur l'amour

Voici les 10 genres de parents que chaque enfant pourrait avoir

12 situations où tu sens qu'on compte sur toi sans te le dire pour autant

10 personnes qu'on devrait avoir le droit de tuer

Marketing : Ces 7 logos qui cachent des messages codés