fbpx

Mon beau Maroc : Les 5 plus belles Oasis du Maroc

Par - 53 réactions

Dans la rubrique « Mon beau Maroc », welovebuzz vous fait découvrir le Maroc sous ses plus beaux angles. Nous avons la chance d’avoir un beau pays qui réunit en un seul territoire, mer, océan, Sahara, chaînes de montagnes, fleuves et jungles urbaines. Dans cet article, il est temps de vous montrer les 5 plus belles Oasis que notre pays renferme. Et si les Oasis naissent autour d’un point d’eau, il faut savoir que ce sont des hommes et des femmes qui les entretiennent en permanence. C’est donc grâce à eux que vous allez régaler vos yeux :

Publicité

1. L’Oasis de Tinghir

Située au Sud du Haut-Atlas, l’Oasis de Tineghir illustre parfaitement le contraste entre sécheresse du désert et humidité. Cette Oasis s’étend sur plus de 30 kilomètres et constitue un arrêt incontournable de la vallée du Todgha.

Publicité

2. L’Oasis du Ksar Ait Ben Haddou

Les véritables fans de Game of Thrones reconnaîtront sûrement « Yunkai ». Le Ksar Ait Ben Haddou situé à quelques kilomètres au Nord du Sahara, en plus de renfermer une des plus belles oasis du Maroc, constitue un lieu de tournage pour nombreux films et séries. Les habitants du Ksar font également office de figurants lors de ces tournages (des Marocains dans Game of Thrones, oui !).

3. L’Oasis de « Fint »

Située à 12 km au Sud de Ouarzazate, l’Oasis de Fint est incontestablement une des plus belles Oasis « cachées » du Maroc : « fint » signifie d’ailleurs « cachée » en berbère, une description qui colle parfaitement au lieu donc.

4. L’Oasis de Zagora

L’Oasis de Zagora est une des plus fruitières du Maroc. Sur cette photo, une véritable marée de dattiers au pied du désert.

5. L’Oasis de Tafilalet

L’Oasis de Tafilalet dans la province d’Errachidia est un véritable emblême historique : cette oasis a en effet été témoin de plusieurs changements importants dans l’histoire de notre pays, que ce soit le début du commerce de l’Or ou encore l’établissement de la dynastie des Alaouites dans la ville de Sijilmassa au XVIIème siècle.

Libanaise, Marocaine et actuellement Parisienne, c'est avec un regard sarcastique et par moment critique que je tâcherai de welovebuzzer

Publicité

Les indémodables

Les droits des stagiaires et nouvelles recrues au Maroc : 9 choses à savoir

Ecole d'hier et d'aujourd'hui : C'était mieux avant ?

20 rêves de jeunesse qu’on aimerait réaliser avant l’âge de 30 ans

10 bonnes raisons de visiter la ville de Chefchaoune

10 preuves que la bouffe c'est 10 mille fois mieux qu'un mec/une meuf

Ces deux jeunes Parisiennes ont modernisé les produits typiquement marocains, le résultat à découvrir...

Les situations les plus embarrassantes qui nous sont tous arrivées - 2e partie

12 fois où les traducteurs de séries ont sérieusement déconné

Bodyguard, cette série qu'il faut absolument voir sur Netflix

Les 11 étapes stressantes pour postuler à un stage d'été